20/03/2021 13:00
Une nouvelle circulaire vient faciliter la coopération universitaire à distance entre les établissements vietnamiens et étrangers. Voici pourquoi il faut s’en réjouir.
>>E-learning : la solution optimale dans la période du COVID-19 ?
>>Coronavirus : faut-il renoncer aux études à l’étranger ?

L’autorisation de la coopération universitaire en ligne entre les établissements vietnamiens et étrangers est très bien accueillie.
Photo : VNA/CVN

La pandémie de COVID-19 a développé l’enseignement à dis-tance pour beaucoup d’étudiants dans le monde. C’est par une circulaire du 6 octobre 2020 que le gouvernement vietnamien a décidé d’accélérer la coopération en ligne entre les établissements universitaires vietnamiens et étrangers. Les étudiants vietnamiens pourront bientôt accéder à des enseignements internationaux de très grande qualité et à moindre coût.

Profiter des meilleurs enseignements

Nguyên Tiên Dung, Docteur en médecine et directeur de l’Université de médecine et pharmacie de Thai Nguyên, se rejouit de la publication de cette nouvelle circulaire : "Il s’agit d’une opportunité pour profiter de cours d’enseignants de qualité vivant au Vietnam ou à l’étranger", constate-t-il.

Pour bon nombre d’établissements vietnamiens, ce sera l’occasion d’inviter des enseignants vivant à l’étranger à donner des cours en ligne. En cas de succès de cette premiere initiative, cette université pourra élargir son panel d’intervenants étrangers.

L’autre avantage de la formation en ligne est de permettre aux étudiants de profiter de cours de qualité internationale sans être obligé d’aller vivre à l’étranger. Cela améliorera ainsi l’égalité dans l’accès aux études supérieures : même les personnes ne disposant pas de conditions financières suffisanes pour étudier à l’étranger pourront bénéficier des meilleurs cours.

Enseigner à distance change le métier de professeur et demande de nouvelles compétences. Les enseignants vietnamiens devront ainsi être formés dans l’optique de fournir des cours en ligne de qualité. Le matériel nécessaire devra aussi être revu par les établissements afin que les cours puissent se dérouler dans les meilleures conditions (on pense par exemple à la connexion Internet).

Cette digitalisation de l’enseignement supérieur se fera progressivement puisque la circulaire indique que la part des enseignements en ligne ne pourra dépasser dans un premier temps 30% du total des cours de l’étudiant.     
           
Mai Quynh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.