09/10/2019 22:19
Lancé en 2016, Workplace, le réseau social de Facebook dédié aux employés des entreprises, veut se différencier de la concurrence en connectant entre eux aussi bien les cols blancs dans les bureaux que les cols bleus dans les magasins ou sur le terrain.
>>Facebook: des données de 29 millions de personnes compromises lors du dernier piratage
>>Facebook ouvre un nouveau siège à Londres et va créer 500 emplois

Facebook a déclaré avoir atteint les 3 millions d'utilisateurs payants de Workplace, son réseau social pro pour les entreprises. Photo : AFP/VNA/CVN

La stratégie est payante - la plateforme "pro" compte désormais trois millions d'abonnés payants, contre deux millions en février, a annoncé mardi 8 octobre le géant technologique.

Cette interface, comme ses équivalents créés par Slack, Salesforce ou Microsoft, permet aux employés d'une société de communiquer, échanger des documents, travailler sur un projet, faire des conférences téléphoniques ou de la messagerie instantanée.

"Beaucoup de sociétés, comme nous, connectent les cols blancs. Nous voulons dépasser ça, nous voulons un logiciel qui connecte tous les employés, même ceux qui n'ont pas d'email", explique Julien Codorniou, vice-président de Workplace.

À Walmart ou Vodafone, le réseau professionnel a ajouté des clients comme Nestlé, Kering et BT, qui emploient des dizaines de milliers de personnes.

"Les employés s'attendent à retrouver le même genre d'expérience, la même qualité de communication au sein de l'entreprise que ce dont ils ont l'habitude en tant qu'utilisateurs des plateformes numériques", a remarqué Béatrice Lazat, directrice des ressources humaines chez Kering, lors d'un événement annuel organisé par Workplace pour ses clients.

"Nous étions très loin du compte", a-t-elle ajouté, précisant que 85% des 35.000 employés du groupe sont devenus des utilisateurs actifs du réseau, et un tiers s'y connectent tous les jours.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.