24/02/2018 15:18
Facebook a retiré vendredi 23 février, après des critiques, un stand de tir virtuel installé à la conférence CPAC, grand rassemblement annuel des conservateurs américains près de Washington, reconnaissant que la présentation de ce jeux vidéo était malvenue quelques jours après la mort de 17 personnes dans une fusillade en Floride.
>>Facebook fait mieux que prévu malgré la charge fiscale
>>Facebook va mettre en avant les infos locales
>>Floride : le couple ayant hébergé le tueur n'imaginait pas qu'il était "un monstre"

Facebook a retiré un stand de tir virtuel lors d'un grand rassemblement annuel des conservateurs américains près de Washington, le 23 février 2018.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous avons retiré la démonstration et regrettons de ne pas l'avoir fait dès le début", a tweeté Hugo Barra, le vice-président de Facebook en charge des activités réalité virtuelle.

"Nous nous sommes trompés", a-t-il poursuivi, expliquant que le groupe présente régulièrement des produits adaptés aux casques de réalité virtuelle de sa filière Oculus lors de conférences. Le jeu de tir faisait partie de la palette habituelle de présentation, selon lui.

Dans le cadre de la CPAC "cela n'avait pas lieu d'être, particulièrement au regard des événements récents et par respect pour les victimes et leurs familles", a ajouté M. Barra.

Plusieurs milliers de personnes ont participé à la conférence CPAC, où se sont notamment exprimés le président Donald Trump et des militants pro-armes.

La présentation du jeu sur le stand de Facebook a valu au groupe des critiques en ligne suggérant que le réseau social mettait ses revenus avant toute préoccupation morale, alors que les États-Unis sont endeuillés par un nouveau massacre perpétré au fusil semi-automatique le jour de la Saint-Valentin dans un lycée de Parkland en Floride.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.