27/12/2020 16:11
Facebook a fermé la page du cuisinier australien Pete Evans, en accusant cette célébrité locale d'utiliser le réseau social pour propager la désinformation sur le coronavirus.
>>Faux comptes fermés par Facebook : la justice tchadienne saisie
>>Google visé par une troisième plainte pour antitrust en deux mois aux États-Unis
>>Des autorités américaines veulent forcer Facebook à vendre Instagram et WhatsApp

Facebook a annoncé qu'il n'autorisait "personne à répandre des informations fausses au sujet du COVID-19 qui sont susceptibles de nuire à autrui".
Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef qui avait acquis une renommée relative en participant à un programme télévisé de cuisine est devenu depuis le début de la pandémie une des figures de la mouvance conspirationniste australienne. Sa page était suivie par un million de personnes.

Mais Facebook a annoncé jeudi 24 décembre qu'il n'autorisait "personne à répandre des informations fausses au sujet du COVID-19 qui sont susceptibles de nuire à autrui" ou à propager des mensonges au sujet des vaccins contre le COVID-19.

"Notre politique est claire au sujet de ce type de contenus et nous avons retiré la page Facebook du chef Pete Evans en raison de violations répétées de ces politiques", précise le groupe dans un communiqué.

La page de M. Evans sur Instagram - une plateforme appartenant à Facebook - est toujours active et suivie par 278.000 personnes. Elle comporte notamment des messages encourageant les habitants de Sydney à s'opposer aux autorités sanitaires et à ne pas aller se faire tester.

La plus grande ville d'Australie s'efforce actuellement de contenir un foyer de contaminations de plus d'une centaine de cas qui a mis un terme à une phase de plusieurs mois où l'épidémie était maîtrisée.

"La pandémie est un canular, c'est aussi simple que cela", avait-il dit il y a quelques mois dans un entretien.

Ce n'est pas la première fois que Facebook ferme les comptes de personnalités accusées de propager la désinformation, au risque de se voir accuser de censure.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.