01/03/2021 21:26
Un juge fédéral américain a donné son approbation finale au paiement par Facebook de 650 millions d’USD pour mettre fin à un litige sur la protection de la vie privée opposant le groupe californien à 1,6 million d'utilisateurs.
>>Facebook promet un milliard d'USD aux médias et regrette sa fermeté en Australie
>>Quel pouvoir pour Facebook ? Après l'Australie, les médias s'interrogent
>>Les services de secours australiens touchés par les restrictions de Facebook

Au siège de Facebook à Menlo Park en Californie.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous sommes heureux d'avoir conclu un règlement (...), ce qui est dans le meilleur intérêt de notre communauté et de nos actionnaires", a réagi une porte-parole de Facebook dans une déclaration écrite transmise. La décision a été rendue vendredi 26 février, selon le document consulté dimanche 28 février par l'AFP.

Un avocat de Chicago (Nord), Jay Edelson, avait poursuivi Facebook en 2015, alléguant que le réseau social avait recueilli illégalement des données biométriques pour identifier des visages, en violation d'une loi de son État de l'Illinois sur la protection de la vie privée datant de 2008.

Fin janvier 2020, Facebook avait accepté de payer 550 millions d'USD après avoir échoué à obtenir un non-lieu dans cette procédure qui avait pris la forme d'une "class action" (procédure en nom collectif) en 2018 après la plainte initiale déposée en 2015. Mais en juillet 2020, le juge de l'affaire avait estimé que ce montant était insuffisant.

Au cours du procès, il était apparu que Facebook stockait des données biométriques sans le consentement des utilisateurs, en violation de la loi de l'Illinois. En 2019, Facebook avait proposé que la fonction de reconnaissance faciale soit optionnelle. Le juge a qualifié le règlement d'"historique", représentant une "victoire majeure pour les consommateurs dans le domaine très controversé de la confidentialité numérique".

"Il s'agit de l'un des plus gros règlements jamais trouvés pour (un litige concernant) une violation de la vie privée", a-t-il également commenté, précisant que les plaignant recevront une indemnité d'au moins 345 USD chacun.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.