16/04/2020 10:56
Le 15 avril, le robot nommé NaRoVid1 a été testé à l'hôpital central des maladies tropicales de Kim Chung, district de Dông Anh, à Hanoi.
>>Les jeunes ingénieurs de Dà Nang s’engagent dans la lutte contre le COVID-19
>>COVID-19 : la Chine développe des robots de détection de la température

Le robot nommé NaRoVid1 est testé à l'hôpital central des maladies tropicales de Kim Chung, district de Dông Anh, à Hanoï.
Photo : NVCC/CVN

Ce robot de nettoyage des sols et de désinfection des chambres d’hôpital a été fabriqué pendant deux semaines dans le cadre d’un projet de l'Institut de l’application des technologies du ministère des Sciences et Technologies.

Il peut plutôt fonctionner dans des zones de quarantaine, aidant les agents de santé à désinfecter sans risque les sols.

Le professeur associé-docteur Mai Anh Tuân, chef de l'équipe de recherche, a déclaré que ce robot peut contenir jusqu'à 10 litres de solution désinfectante en une seule opération et fonctionner en continu pendant deux heures. Grâce au capteur, le robot peut se déplacer automatiquement, en évitant tous les obstacles sur son chemin.

Ce robot peut facilement pénétrer dans toutes les zones de la pièce pour nettoyer et désinfecter. Il peut aussi se désinfecter lui-même avant de quitter la salle qu'il a traitée. Il s'agit d'une nouvelle fonctionnalité qui garantit des procédures de contrôle des infections appropriées pour prévenir le COVID-19.

NaRoVid 1 dispose également d'un mouvement cyclique défini par l'opérateur de manière flexible, revenant automatiquement à sa position de charge après la fin du cycle.

Selon Trân Minh Quân, chef adjoint du département des examens médicaux de l'hôpital central de Kim Chung, l'utilisation de robots aidera les médecins à gagner beaucoup de temps et à minimiser les risques d'infection.

Dans l’avenir, l'équipe de recherche continuera d'améliorer ce robot pour mieux répondre au processus de fonctionnement réel. L'Institut d’application des technologies assurera la coordination avec les unités de production pour transférer les technologies, planifier la production en grande quantité, afin de répondre rapidement à la demande des hôpitaux et des zones de quarantaine.

Le robot CD 1.0 (Covid Defender 1.0).
Photo: CPV/CVN

Le robot de désinfection CD 1.0 (Covid Defender 1.0), développé par l’Université Tôn Duc Thang de Hô Chi Minh-Ville, vient d’être remis au centre de confinement de l’internat de l’Université nationale du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville. Ce robot assumera quotidiennement les travaux de désinfection des salles de quarantaine de ce centre. Il s’agit de l’un des deux robots de désinfection développés et fabriqués par l’Université Tôn Duc Thang.

Le robot CD 1.0 (Covid Defender 1.0) a la capacité de fonctionner dans une zone de désinfection résistante à l'eau et d’effectuer une pulvérisation de produits chimiques. Le robot DR 1.0 peut quant à lui fonctionner dans les zones qui ne tolèrent pas les eaux, et d'utiliser des rayons ultraviolets pour tuer bactéries et virus.

Ces robots peuvent être contrôlés à une distance maximale de 2.000m. Chacun peut charger environ 170kg, travailler continuellement pendant 6 heures, se déplacer à 15km/h au maximum.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Une avalanche de promotions alléchantes Le groupe Saigontourist lance une vaste campagne promotionnelle entre juin et septembre afin de saluer la fidélité de ses clients. Les bénéficiaires sont légion.