12/01/2020 17:29
"Mong | Aux rêves de fleurs" est la première exposition d'art contemporain de deux anciennes étudiantes vietnamiennes en France, Da Miêu et Ngân Hanh. À travers leur installation, elles emmènent les visiteurs au paradis des fleurs, où les cinq sens sont en extase.

>>L’art calligraphique des empereurs Nguyên exposé à Hanoï
>>Expos 2020 en France : collections russes, Renaissance, impressionnisme...
 

L'exposition "Mong | Aux rêves de fleurs" se tient du 10 au 14 janvier au café-concert Câm à Hanoï.


Du 10 au 14 janvier au café-concert Câm, dans le centre d'activités 60s Thô Quan à Hanoï, se tient l’exposition intitulée "Mong | Aux rêves de fleurs".

Fruit de la collaboration entre la photographe Da Miêu, la directrice artistique Trinh Ngân Hanh, le fleuriste Trân Hoàng Anh, la styliste Mai Diêu Vi et le vidéographe Vu Quang Tuân, l'évènement se divise en plusieurs espaces : l'exposition photographique, la décoration florale, la projection de vidéos-concepts.

Les amateurs de belles plantes pourront s’émerveiller devant les sept types de fleurs exposées au public (dahlias, orchidées blanches, glaïeuls…), placées tout près des arbres fruitiers. Chaque plante a son histoire, reflétant une période de la vie de la femme.

"+Mong+ en vietnamien signifie à la fois le souhait et la fragilité. Une exposition de fleurs à l'approche du Têt aurait été trop ordinaire. C’est pour cela que nous voudrions présenter au public les arts contemporains de manière créative", a expliqué la photographe Da Miêu, leader du projet.


Symbiose entre les senteurs et les mélodies d'autrefois
 

Les photos sont imprimées sur un papier artisanal, importé de la République de Corée, afin de retrouver cet effet toile d’antan.


Les artistes, habitant un peu partout dans le monde, ont aussi partagé les difficultés rencontrées dans la réalisation de l’évènement. Les locaux et les travaux ont été sous-estimés. Cependant, ils sont ravis du résultat final. Aujourd’hui, l’exposition accueille plusieurs centaines de visiteurs par jour.

"Je suis impressionnée par l’exposition. Je suis séduite par la symbiose entre les senteurs et les mélodies d'autrefois, a exprimé Nguyên My Linh, une visiteuse. C'est la première fois que je vois de vraies fleurs fraîches sur les photos".

"Notre équipe adore la culture traditionnelle du Vietnam, c'est pourquoi nous n’avons pas mis longtemps à choisir ce café-concert Câm pour notre exposition. Nous adorons son architecture ancienne et son ambiance rustique", a souligné Da Miêu.

 

Visiteurs à l'exposition.


La directrice artistique Trinh Ngân Hanh est une ancienne étudiante d'arts plastiques de l'Université Rennes 2 et de l'École supérieure des arts et techniques de la mode (ESMOD) à Paris. Quant à Da Miêu, elle a effectué ses études à l'École des photographes internationaux Spéos, aussi à Paris.

À cette occasion, de nombreux groupes d'artistes tels que Mâm, Mira Florist, COHE Studio, Trinh Fashion, The May, Duy Anh et Sharetea Vietnam sont venus présenter leur travail.
 

Da Miêu, jeune photographe figurante


Née en 1995 à Hanoï, Da Miêu, de son vrai nom Nguyên Diêu Linh, a commencé sa carrière de photographe il y a six ans. Reconnue pour ses portraits de femmes, cette jeune artiste est très appréciée des amateurs de photographie. Son profile Facebook compte aujourd’hui 39.000 fans, tandis que sur Instagram, le nombre dépasse les 162.000 abonnés. Elle possède aussi une chaîne d'YouTube partageant ses conseils de professionnnelle.

Outre ses collaborations personnelles, Da Miêu a également participé à plusieurs projets, notamment en faveur des femmes et des enfants, dont "Angel without wings" en soutien aux patients atteints de cancer,  ou "Les jeunes mamans" afin de dénoncer la pédophile et les violences sexuelles faites aux enfants.

"Mong" fut la première exposition photographique personnelle de Da Miêu.

En 2020, elle exposera deux autres projets : "Find pieces in chaos" sur la commauté LGBT, et "Women in love" sur les différentes facettes de l'amour. Par ailleurs,  elle souhaite monter son propre espace culturel intitulé "Stay in love" à Hanoï.


Texte et photos : Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.