04/12/2015 16:37
L’exposition artistique «Blanc, Noir et Jaune» de la jeune peintre Lê Hoàng Bich Phuong a ouvert ses portes aujourd’hui, 4 décembre, au Centre d'échanges culturels du Japon au Vietnam, au 27, rue Quang Trung, à Hanoi.
>>Ouverture d'une série d'expositions à Hô Chi Minh-Ville et à Hanoi
>>Exposition sur les môc ban et châu ban à Hanoi

L’exposition artistique «Blanc, Noir et Jaune» de la jeune peintre Lê Hoàng Bich Phuong se poursuivra jusqu'au 25 décembre à Hanoi.

Diplômée de l’Université des beaux-arts de Hô Chi Minh, Lê Hoàng Bich Phuong, est une jeune artiste en résidence au centre d’art S-AIR de la ville japonaise de Sapporo, depuis son invitation en 2011 à participer au programme des jeunes artistes JENESYS placé sous les auspices de la Fondation d’échange international du Japon.

Sa première exposition de tableaux de peinture sur soie, «Un déguisement de transformation», a été organisée en 2012 à Hanoi et à Hô Chi Minh Ville. En 2015, elle revient avec cette exposition «Blanc, Noir et Jaune» d’œuvres en céramique.

Une nouvelle expérience
Née en 1984 à Hô Chi Minh-Ville, Lê Hoàng Bich Phuong est l'un des jeunes artistes les plus prometteurs du Vietnam, dont l'étude des traditions de la peinture sur soie vietnamienne et japonaise a eu grande influence sur son style unique.

Influencées par la grande tradition de l'Ukiyo-e, tout en étant également influencées par le monde plus populaire de la bande dessinée, les lignes et couleurs de Bich Phuong créent une présence surréaliste très éthérée.

Bich Phuong a toujours été attirée par les techniques traditionnelles, mais ce projet est une nouvelle expérience. L’ensemble des œuvres exposées sont en verre et en céramique. Elles ont été réalisées à la main avec le soutien de grands artisans du village de céramique de Bat Tràng, en banlieue de Hanoi. Avec ce projet, Bich Phuong souhaite que son public se préoccupe davantage des traditions artisanales vietnamiennes. 

Cette exposition comprend, en outre, neuf installations de céramique réparties également dans trois espaces, lesquelles expriment ses rêves.

Les gens ressentent constamment une envie non identifiée de réaliser leurs rêves, et même de parvenir à accéder aux «bénédictions de la vie», au point qu’ils combattent et s’efforcent constamment d’atteindre leurs rêves.

Clôture le 25 décembre.
 
Quelques photos de l'exposition : 

 
Texte et photos : Thuy Hà/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).