02/04/2018 12:14
Les exportations du Vietnam en croissance montrent que le marché vietnamien n’est pas beaucoup affecté par des politiques commerciales du président américain Donald Trump.

>>Bonnes perspectives de l’exportation des produits à base de bois
>>L'exportation des produits sylvicoles prévoit d’atteindre 9 milliards de dollars
>>Le commerce bilatéral Vietnam - France continue de croître

 

Les fruits de dragon vietnamiens sont exportés vers les États-Unis.
Photo : Duc Nhung/VNA/CVN


Les économistes ont montré des signes possitifs des exportations vietnamiennes après la publication par le Département général des statistiques des indices économiques du premier trimestre, dont une croissance de 7,38% du PIB, un record de ces 10 dernières années.

Ce résultat peut s'expliquer par la croissance des exportations. De janvier à mars, le chiffre d’affaires à l’export est estimé à 54,31 milliards de dollars, soit une hausse de 22% en glissement annuel.

Les États-Unis sont depuis des années le plus grand marché à l’export du Vietnam, ce qui suscite des inquiétudes sur les effets négatifs de politiques commerciales du président Donald Trump pour les exportations vietnamiennes sur ce marché.

Pourtant, selon l’expert Barry Weisblatt à Viet Capital Securities, les exportations du Vietnam ne sont pas trop influencées par des politiques du président américain, alors qu’elles sont toujours en bonne croissance sur les marchés chinois et de l’Union européenne (UE).

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance économique du Vietnam de 6,5% cette année. Viet Capital Securities, de son côté, prévoit un niveau de de 6,8%.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.