13/07/2021 17:04
Au premier semestre 2021, le Vietnam a recensé 25 produits d'exportation affichant un chiffre d'affaires de plus de 1 milliard d’USD, représentant 88,9% du total des exportations nationales. Cinq parmi eux ont même dépassé le cap des 10 milliards d’USD.
>>Aider les entreprises vietnamiennes à accéder au marché européen
>>Les exportations de fruits et légumes en hausse de 17,4% au premier semestre

Les chaussures et sandales rapportent, depuis de début de l'année, 10,4 milliards d'USD.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Plus précisément, les téléphones et leurs composants sont arrivés en tête avec 25,1 milliards d'USD, représentant 15,9% des exportations nationales et en hausse de 14,2% en glissement annuel.

Sont venus ensuite les produits électroniques, ordinateurs et pièces détachées avec 23,7 milliards d’USD (+22,1%) ; les machines-outils, équipements et pièces de rechange avec 17 milliards (+63,4%) ; le textile-habillement avec 15,2 milliards (+14,9%) ; les chaussures et sandales avec 10,4 milliards (+27,8%) ; le bois et produits dérivés avec 8,1 milliards (+61,1%) ; les véhicules et pièces de rechange avec 5,4 milliard (+42,8%).

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, les exportations vietnamiennes au premier semestre ont atteint 157,63 milliards d’USD, soit une hausse de 28,4% en un an.

Les États-Unis ont été le premier importateur avec 45,1 milliards d’USD (+43,3%), devant la Chine avec 24,6 milliards (+25,1%), l’Union européenne avec 19,3 milliards (+17,4%), l’ASEAN avec 13,8 milliards (+26,3%), la République de Corée avec 10,5 milliards (+15,2%) et le Japon avec 9,9 milliards (+6,9%).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.