27/11/2019 13:30
Six personnes ont été tuées dans des explosions quasi-simultanées mardi soir 26 novembre à Bagdad, venant s'ajouter aux violences qui déchirent depuis deux mois l'Irak, en proie à la crise sociale la plus meurtrière de son histoire récente.

>>Irak : sept manifestants tués à Baghdad et à Bassora
>>Irak : 100 morts en six jours de manifestations
 

Affrontements avec les forces de sécurité dans la rue al-Rasheed à Bagdad, le 26 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN


Les attaques à la moto piégée ou à la bombe à Bagdad, qui ont fait six morts selon des sources médicales et policières, dans trois quartiers chiites de Bagdad -où les attentats ont drastiquement décru depuis des mois-, n'ont pas jusqu'ici été revendiquées.
 

Elles viennent conclure une nouvelle journée de violence en Irak où deux manifestants ont été tués dans le coeur historique et commerçant de Bagdad devenu champ de bataille et dans la ville sainte chiite de Kerbala, à 100 km plus au sud.

Dans l'un des pays les plus riches en pétrole du monde -mais aussi l'un des plus corrompus-, les protestataires réclament la refonte du système politique et le renouvellement total de leur classe dirigeante qu'ils jugent corrompue et incompétente. Ils s'en prennent également au voisin iranien qu'ils accusent de tirer les ficelles chez eux.

Mardi 26 novembre semble marquer un tournant : les violences qui ont déjà fait plus de 350 morts en deux mois ont gagné des villes du sud jusqu'ici cantonnées à la désobéissance civile pacifique et se prolongent désormais en journée là où elles ne survenaient que la nuit.


À Bagdad, dans un nuage de lacrymogène, alors qu'il tentait de se protéger avec un maigre bouclier de tôle, un jeune est tombé sous les balles en caoutchouc des forces de l'ordre, ont indiqué des témoins, montrant des taches de sang.

Il a rendu son dernier souffle à l'hôpital, indiquent des médecins à l'AFP. Une vingtaine d'autres ont été blessés.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Investissement égyptien dans les services de voyage au Vietnam La Sarl Wanna Explore Travel, basée en Égypte, s’est vu remettre le certificat d’investissement pour exploiter des services de voyage, de circuits touristiques et autres services de soutien à la navigation aérienne au Vietnam.