16/11/2021 22:47
Quatre hommes arrêtés dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'un taxi, dimanche 14 novembre à Liverpool (Nord de l'Angleterre), ont été relâchés après leurs auditions, a indiqué mardi 16 novembre la police.

>>L'auteur de l'explosion de Liverpool identifié, la menace terroriste relevée
>>Un policier attaqué à l'arme blanche à Cannes, la piste terroriste "envisagée"
>>Hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l'Élysée
 

Un policier britannique en faction le 15 novembre devant l'hôpital de Livepool près duquel une voiture a explosé la veille.
Photo : AFP/VNA/CVN


L'auteur présumé de l'explosion, qualifiée d'"acte terroriste" par la police, est le passager du taxi, identifié par la police antiterroriste comme étant Emad Al Swealmeen, 32 ans. Il est mort dans la déflagration de l'engin explosif. Selon des médias britanniques, Emad Al Swealmeen est un réfugié du Proche-Orient converti au christianisme.

Quatre hommes âgés de 20, 21, 26 et 29 ans avaient été interpellés dimanche et lundi dans le cadre de cette enquête.

"Suite aux entretiens menés avec les hommes arrêtés, nous sommes satisfaits des témoignages qu'ils ont fournis et ils ont été relâchés", a indiqué Russ Jackson, chargé de la police antiterroriste de la région, dans un communiqué publié dans la nuit de lundi 15 novembre à mardi 16 novembre.

Il a indiqué que les enquêteurs avaient fait des "progrès significatifs depuis dimanche matin" et "récupéré des preuves importantes à l'adresse avenue Rutland qui est en train de devenir centrale dans l'enquête".

C'est à cette adresse que Emad Al Swealmeen avait emprunté un taxi dimanche matin pour se rendre à un hôpital pour femmes à Liverpool. La déflagration est survenue peu avant 11h00 (locales et GMT) devant l'hôpital au moment où le Royaume-Uni commémorait les victimes des guerres, à l'occasion du "Dimanche du Souvenir".

Le chauffeur de taxi a été blessé lors de l'incident et a pu sortir de l'hôpital où il avait été soigné, avait indiqué la police lundi 15 novembre.

Selon des médias britanniques, M. Al Swealmeen est un réfugié originaire du Proche-Orient converti au christianisme.

Un couple de chrétiens habitant à Liverpool, Elizabeth et Malcom Hitchcott, ont raconté à la chaîne de télévision ITV qu'Emad Al Swealmeen avait vécu chez eux, qu'il avait quitté l'islam pour devenir chrétien et avait fait son baptême et sa confirmation à la cathédrale de Liverpool.

"Il a vécu ici pendant huit mois, et nous vivions côte à côte. On n'a jamais eu l'impression que quelque chose n'allait pas", a déclaré M. Hitchcott qui s'est dit "choqué".

Après cette attaque, le Royaume-Uni a relevé lundi 15 novembre à "grave" le niveau de la menace terroriste sur le sol britannique


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.