05/03/2020 17:43
Dans les années à venir, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN) se concentrera sur l'expansion des projets d'exploration aux champs traditionnels, et s’efforcera de mener des activités de recherche et d'extraction du pétrole et gaz naturel dans les eaux profondes.
>>Pétrole : vers un développement durable de la compagnie Binh Son
>>Pétrole : privilégier le développement des projets clés

Une plate-forme pétrolière du gisement Bach Hô.

En 2019, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN) a fait face à un grand défi dans le contexte de fluctuation des prix mondiaux du pétrole (en baisse en moyenne de 7 USD/baril par rapport à 2018).

Ses projets dans les eaux profondes sont exposés à des conditions difficiles d’où de faibles investissements qui affectent directement la prospection, les forages et l'exploitation du pétrole et du gaz.

En particulier, la recherche et l'exploration pétrolière et gazière sont confrontées à des enjeux majeurs dans certaines zones littorales traditionnelles en raison de l’épuisement de puits.

Les zones pétrolières potentielles sont principalement concentrées dans les eaux profondes, qui nécessitent des technologies avancées à des coûts élevés. Il est difficile d'attirer de nouveaux investissements étrangers, tandis que les ressources financières domestiques restent limitées. En outre, les clauses de nouveaux contrats de partage de production (production sharing contrat en anglais, PSC) n'attirent pas les investisseurs car les potentiels pétroliers ne sont plus attractifs qu'auparavant.

Face à ces difficultés, PVN a revu sa production de chaque gisement et les coûts pour optimiser son programme d'exploitation et promouvoir la restructuration, en se basant sur les analyses profondes des prévisions des prix des pétroles à moyen et  long termes.

En fait, le PVN a progressivement surmonté les défis et atteint de nombreux objectifs fixés pour 2019. Plus précisément, le groupe a finalisé ses cibles annuelles de croissance deux mois avant terme dont l'augmentation des réserves de pétrole, les recettes totales, la contribution au budget de l'État et les bénéfices après impôt.

En 2019, PVN avait exploité au total de 12,36 millions de tonnes de pétrole, en hausse de près de 2 millions de tonnes par rapport à la production prévue pour toute l’année.

Selon la coentreprise pétrolière vietnamo-russe Vietsovpetro, l'objectif d'exploitation de pétrole et de gaz naturel du bloc 09-1 sur le plateau continental du Vietnam est atteint un mois et demi plus tôt que prévu. La mise en service de deux projets importants (plate-forme CTC1-WHP sur le gisement de Ca Tâm et plate-forme BK-20 sur celui de Bach Ho (Tigre blanc)) a joué un rôle important pour stopper la chute de la production pétrolière annuelle.

Notamment, pour la première fois, Vietsovpetro a étendu ses activités à l’extérieur du bloc 09-1. Cette joint-venture pétrolier Vietnam - Russie a également optimisé son coût de conception, de construction et d'exploitation de la petite plate-forme BK pour développer de petits gisements.

La Compagnie générale d'exploration et d'exploitation de pétrole et de gaz (PVEP) a rempli son plan annuel de production 12 jours avant terme. Les blocs/gisements de PVEP ont achevé leurs objectifs de production avant terme tels, que le bloc 05-1a (gisement Dai Hùng) le 23 août 2019 ; le bloc 15-1 le 7 novembre 2019 ; le bloc 433a/416b en Algérie le 6 décembre 2019...

Pour sa part, la Compagnie de gestion du pétrole et du gaz Biên Dông (Biên Dông POC - Bien Dong Petroleum Operating Company, en anglais) a achevé son plan d'exploitation des condensats 75 jours avant terme, le 17 octobre 2019. Elle a terminé ses productions gazières 20 jours avant terme, le  11 décembre 2019.

Recherche et exploration d'hydrocarbures non-conventionnels

Le groupe gazo-pétrolier du Vietnam joue un rôle important dans l’assurance de la sécurité énergétique nationale.

Au cours de la période 2020-2025, PVN renforcera la promotion de la recherche et l'exploration de ressources pétrolières et gazières du Vietnam, et en même temps, sa coopération avec des partenaires étrangers.

Parallèlement, il continuera d'attirer des investissements étrangers, en encourageant les partenaires de tous les secteurs économiques du pays à participer aux activités d'exploration et d'exploitation pétrolières et gazières; à rechercher des hydrocarbures non-conventionnels (gaz de houille, gaz de schiste, hydrates de méthane...). D'autre part, il mettra l’accent sur la recherche et l’application technoscientifique afin d’exploiter efficacement ses ressources, et sur la protection de l'environnement écologique et la souveraineté nationale sur les mers et îles du Vietnam.

L'objectif de PVN sera la recherche de nouveaux puits dans les gisements traditionnels du pays, pour profiter les infrastructures et maintenir la production.  PVN renforcera ses forages d’exploration dans le but d'augmenter ses réserves. Il investira également dans la recherche, l'exploration et l'exploitation en eaux profondes et offshores.

De plus, l’amélioration de l'application des technologies modernes dans la recherche et l'exploitation des hydrocarbures non-conventionnels sont aussi dans la ligne de mire du groupe.

Parallèlement, PVN étendra ses activités à l'étranger notamment en Asie du Sud-Est, en Russie, au Proche-Orient.

Le groupe proposera de nouvelles politiques pour attirer et former des experts et administrateurs, tout en garantissant la rationalisation et l’efficacité du personnel.

D’après les experts, face aux difficultés, PVN pourrait demander des soutiens du gouvernement pour créer des mécanismes de mobilisation de capitaux et de déduction des coûts pour ses activités d'exploration et de l'attraction des investissements pour les zones pétrolières potentielles.


Texte et photo : Nguyên Tùng - Hiên Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).