28/06/2022 20:31
Le Département général de météorologie et d'hydrologie du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement et l'Organisation météorologique mondiale (OMM) ont organisé mardi 28 juin une conférence présentant le système de guidage contre les crues soudaines en Asie du Sud-Est (SEAFFGS).
>>Coopération hydrométéorologique pour le développement durable
>>Améliorer la capacité de prévision et d'alerte précoce des catastrophes naturelles

Des pluies torrentielles ont abîmé le 23 mai des maisons dans la province de Tuyên Quang au Nord.
Photo : VNA/CVN

En tant que centre régional pour le SEAFFGS, le Vietnam sera chargé de gérer deux serveurs installés au Département général de météorologie et d'hydrologie et de se coordonner avec d'autres pays membres dans l'exploitation et l'utilisation des produits du SEAFFGS, afin d'améliorer les capacités de prévision et d'alerte aux crues soudaines et aux glissements de terrain.

Selon Hwirin Kim, représentante de l'OMM, pendant la saison des pluies, l'Asie du Sud-Est est fortement touchée par les crues soudaines et les glissements de terrain. C'est la raison pour laquelle l'Asie du Sud-Est a été choisie pour construire un système de guidage d'alerte aux crues soudaines. Ce système aidera les pays d'Asie du Sud-Est à améliorer leurs capacités de prévention des crues soudaines et des glissements de terrain, contribuant ainsi à minimiser les effets néfastes de ces phénomènes.

Lors de la conférence, les participants ont conclu le volet Asie du Sud-Est du projet intitulé "Renforcer la résilience aux phénomènes hydrométéorologiques en renforçant les systèmes d'alerte précoce multi-catastrophes dans les petits pays insulaires en développement et en Asie du Sud-Est" (CREWS), financé par le gouvernement canadien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.