11/10/2019 18:12
Cet été, je suis allé avec un ami dans un endroit très paisible des hauts plateaux du centre-sud du Vietnam. Il s’agit de Midori Coffee Farm - Une exploitation de café durable dans la commune de Mê Linh, district de Lâm Ha, ville Dà Lat.
>>Dire "non" aux plastiques à usage unique : les cafés prennent leur élan
>>Green life : des petites actions qui peuvent sauver l’humanité
>>L’influence de la littérature française sur la littérature vietnamienne

Huy-Le propriétaire de la ferme avec des grains de café fraîchement récoltés.

Cet endroit a deux types de services pour tout le monde à expérimenter. La première est que les clients peuvent venir à la ferme pour louer une chambre sous la forme d'un homstay et expérimenter le travail d'un vrai fermier s’ils le souhaitent. Deuxièmement, ils peuvent s’inscrire comme volontaire pour aider les propriétaires d’exploitations agricoles à s’acquitter de tâches allant de prendre soin des arbres à la récolte. Les volontaires n'auront pas à payer pour l'hébergement.

Il n'y a qu'un jeune homme de 23 ans ici, c’est Huy. Le premier jour, il nous a accueillis avec un sourire amical. Dans une simple tenue paysanne, Il nous a aidés à porter notre valise dans la chambre avec enthousiasme. La petite pièce possède un lit superposé, une armoire, une bibliothèque et un bureau pouvant regarder par la fenêtre. La plupart des maisons sont peintes d’un violet très romantique. Devant la maison se trouve une fière pinède.

Derrière, une rivière sinueuse entoure le pied de la montagne. Une scène très romantique pour regarder le lever du soleil. La jolie petite maison avec une superficie de 2 hectares de café. En outre, se trouvent également de nombreux autres fruits et légumes tels que les bananes, l'avocat, le fruit du dragon, le jacquier, les tomates cerises ainsi qu’une variété de légumes pour la consommation quotidienne à la ferme. Tous sont cultivés de manière durable, sans pesticides, en utilisant les engrais organiques du bétail. Cette nuit-là, nous avons reçu une gâterie du propriétaire de la ferme : champignons sautés, melon, soupe à la citrouille et hachis frit de poisson. Tout est frais et produit à la ferme, j'adore ces petits plats simples et doux.

 

Caféier à "Midori Coffee Farm".


Au cours de la semaine où nous avons séjourné ici, nous avons vécu une vie complètement différente, apprenant de nombreuses leçons utiles et pratiquant pour nous-mêmes de bonnes habitudes quotidiennes. Nous devons nous coucher à 22h et nous lever à 5h pour marcher, lire ou regarder le lever du soleil derrière la maison. Les environs sont vraiment plongés dans la nature et les plantes, alors même si nous nous levons tôt, nous nous sentons très à l'aise. Mon compagnon était très intéressé par la coupe du gazon et considérait cela comme un exercice quotidien. Le matin, le propriétaire nous a emmenés chercher des avocats et est allé au marché rural pour prendre le petit déjeuner et acheter des plantules à planter. Dans l'après-midi, nous coupons l'herbe ensemble dans le jardin. La nuit, nous cuisinons ensemble et nous nous asseyons pour parler. Quand il y a des commandes de clients, il nous montre la méthode de classification de bons grains de café pour les faire rôtir et les moudre. C’est du travail mais nous ne sommes pas fatigués car chaque tâche a une belle signification.
 

Nous sélectionnons les grains de café de qualité avant de les faire rôtir et les moudre.


À travers les moments que nous passons, nous écoutons Huy qui nous parle. Nous faisons grand cas de ses préoccupations et de sa passion pour cet endroit et l'agriculture durable. Bien que beaucoup de gens soient venus et l’aient accompagné avec le même rêve de construire et de développer une agriculture propre, il a du faire face à de nombreuses. A l’heure actuelle, seul, Huy a du mal à continuer à produire et à fournir à la société une sorte de café bénéfique pour la santé humaine tout en protégeant la nature. Il a un jour confié : "Le café que je cultive avec cette approche durable ne représente seulement un quart de la productivité des méthodes utilisant des engrais, mais je crois en ce que je fais et je crois que la "durabilité" est toujours un bon guide pour mon chemin de développement agricole". Midori coffee farm est établi depuis 2 ans, Huy a construit lui-même une partie des installations pour le logement et dispose d’une petite pièce assez confortable comme "homestay" afin d'attirer de nombreux touristes étrangers à venir expérimenter la vie d'un vrai fermier pour 20 $ la nuit. Il a également achevé la transformation de l'agriculture chimique sans utiliser de pesticides. Et maintenant, il a aussi un projet d'ouvrir une petite bibliothèque pour enfants ou d'enseigner gratuitement des langues étrangères dans la ferme.
 

La colline du thé est très romantique. Station de la cascade des éléphants


À la ferme les touristes peuvent louer également une moto et profiter autour de la ferme de beaux paysages à visiter et à admirer loin des sentiers battus.

Nous espérons que Huy puisse encore un jour davantage développer l'agriculture propre tout en protégeant la santé d’humaine. Merci Huy de nous avoir offert un voyage enrichissant, en souhaitant que son rêve se réalise bientôt.

Si vous décidez de venir à Lâm Dông pour découvrir de nouvelles choses, essayez  arriver à la ferme de café Midori comme nous. Bien qu'il n'y ait pas de photos dans des endroits célèbres comme sur Internet, vous aurez sûrement des expériences extrêmement spéciales pour vous-même.


Kim Ngân/CVN
 

Est-ce votre article préféré ? 
Oui
Non

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.