09/03/2020 23:27
Face à l’augmentation des cas de contamination par le COVID-19 à Hanoï, le 9 mars, le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales a demandé ses unités d'examiner tous les fonctionnaires et travailleurs ayant eu potentiellement des contacts avec des cas positifs au coronavirus.

>>Le PM demande de sanctionner les cas de dissimulation de l'état de santé 
>>Le chef de l’OMS salue les efforts du Vietnam contre le COVID-19
 

Contrôle de température corporelle dans une zone placée à l'isolement.
Photo : VNA/CVN


Le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales a demandé à ces unités d’appliquer strictement des mesures homogènes, les directives du Secrétariat du Comité central du Parti communiste du Vietnam, du gouvernement, du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, du Comité national de pilotage de prévention et de lutte contre le COVID-19 dans la découverte, l’isolement, la mise en quarantaine et l’application de mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie, suivant les règlements du ministère de la Santé et de l’Organisation mondiale de la Santé.


Depuis lundi 9 mars, toutes les réunions et conférences du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales seront différés.

Selon ce ministère, Hanoï a décidé d’augmenter d'un niveau la procédure de quarantaine. Alors, toutes les personnes mises en quarantaine à leur domicile le sont désormais dans des zones concentrées. Ceux qui ont eu des contacts proches avec des personnes infectées doivent être mis en quarantaine dans des hôpitaux et suivre des tests.

Concernant les visiteurs étrangers du vol VN0054 qui a atterri à l’aéroport Nôi Bài (Hanoï) le 2 mars, le Service municipal du tourisme a coopéré avec le Service municipal des affaires extérieures pour recueillir des informations les concernant.

En plus, ledit service a demandé aux Services de la culture, des sports et du tourisme des villes et provinces où il y a des passagers étrangers sur ledit vol d'activement coopérer pour les gérer, les isoler et les mettre en quarantaine.

Dimanche 8 mars, les 36 étrangers de ce vol ont été mis en quarantaine. Dix sont dans un bon état de santé et n’ont pas de symptômes anormaux.

Lundi soir 9 mars, le Vietnam recensait 31 cas de COVID-19 dont 16 guéris.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !