13/11/2019 10:00
L'ex-président bolivien Evo Morales a atterri mardi 12 novembre au Mexique et a dénoncé à sa descente d'avion "le coup d'État" dans son pays, promettant de "continuer la lutte", lors d'une conférence de presse.
>>Le président bolivien Evo Morales démissionne
>>Evo Morales convoque de nouvelles élections en Bolivie

L'ex-président bolivien Evo Morales (gauche) à Mexico, le 12 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Merci au Mexique à ses autorités, et je tiens à vous dire que tant que je suis en vie, je reste en politique, tant que nous sommes dans le train de la vie, la lutte continue", a déclaré M. Morales.

"Ce n'est pas ce coup d'État qui va me faire changer d'opinion politiques", a-t-il martelé.

"J'ai renoncé pour éviter plus de violence", a ajouté l'ancien président, en remerciant le Mexique - qui lui a accordé l'asile politique - de lui avoir "sauvé la vie".

L'avion militaire mexicain qui le transportait a atterri à 18h00 locales (17h00 GMT).

M. Morales, en polo bleu ciel, a été accueilli par le chef de la diplomatie mexicaine Marcelo Ebrard.

"Nous vous souhaitons la bienvenue de la part du président Manuel Andres Obrador et de tout le peuple mexicain", a déclaré M. Ebrard.

Evo Morales est rapidement apparu à la porte de l'avion, très souriant, accompagné de plusieurs personnes, et a serré la main de Marcelo Ebrard.


AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

La grotte de Muong Vi, un cadeau de la nature La grotte de Muong Vi est située dans la commune éponyme, district de Bat Xat, province de Lào Cai, au Nord. Une destination sauvage qui séduit les touristes.