06/10/2017 23:23
Le groupe Électricité du Vietnam (EVN) s’engage à créer un environnement de travail favorisant l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, a déclaré Khuât Quang Mâu, président de son syndicat, lors d’un séminaire organisé le 6 octobre à Hanoï, en collaboration avec la Banque mondiale (BM).
>>Lancement du Mois d'action pour l'égalité des sexes
>>L’Australie aide le Vietnam dans la promotion de l’égalité des sexes
>>Renforcer l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

EVN et la BM ont lancé un programme visant à aider les femmes salariées à améliorer leurs compétences afin qu'elles puissent occuper des postes à responsabilités. Photo : VNA/CVN

Promouvant l’égalité des sexes, EVN aura davantage de conditions favorables pour atteindre ses objectifs de productivité, améliorer ses services et encourager ses fonctionnaires à développer au mieux leurs capacités, a dit Khuât Quang Mâu.

Dans le cadre de leur projet commun, le groupe EVN et la BM ont lancé un programme visant à aider les femmes salariées à améliorer leurs compétences afin qu'elles puissent occuper des postes à responsabilités. Ce programme a également pour objet d'augmenter le nombre de femmes gestionnaires. Il permettra ainsi au groupe EVN d'atteindre l’un des objectifs principaux de son Plan d'action pour l'égalité des sexes (GAP - Gender Action Plan) : porter le taux de femmes occupant des postes à responsabilités à 14,5% en 2020, au lieu de 12,7% en 2015.

Par ailleurs, le groupe EVN et la BM ont discuté des mesures pour accélérer la mise en œuvre du Plan d'action pour l'égalité des sexes du groupe vietnamien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.