gt;>gt;Les économies européennes enthousiasmées par l’EVFTA >gt;>gt;Exportation : belles perspectives pour les produits phares" />
30/08/2020 07:50
L’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) est entré en vigueur le 1re août. Comme l’a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, ce sera "une grande autoroute" rapprochant les pays européens et le Vietnam en matière d’échanges commerciaux.

>>Les économies européennes enthousiasmées par l’EVFTA
>>Exportation : belles perspectives pour les produits phares

L'EVFTA permet au Vietnam d'accéder librement à un marché de plus de 500 millions de consommateurs.
Photo : VNA/CVN

L’Union européenne (UE) est actuellement le partenaire commercial le plus important du Vietnam, le deuxième marché d’exportation, après les États-Unis, avec un commerce bilatéral multiplié par près de 14 fois en 19 ans, passant de seulement 4,1 milliards d’USD en 2000 à 56,45 milliards en 2019. Avec l’entrée en vigueur de l’EVFTA, le Vietnam accède librement à un marché de plus de 500 millions de consommateurs.

Le Vietnam est le 2e partenaire commercial de l’UE au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), après Singapour. Les principales exportations de l’UE vers le Vietnam sont des produits de haute technologie, dont des machines et équipements électroniques, des avions, des véhicules et des produits pharmaceutiques. Les principales exportations du Vietnam vers l’UE comportent également des produits électroniques mais aussi des chaussures, du textile et des vêtements, du café, du riz, des produits aquatiques et des meubles.

Suppression des droits de douane

Cet accord de nouvelle génération est qualifié d’équilibré pour les intérêts des deux parties. L’EVFTA devrait éliminer, à terme, 99% des droits de douane sur les marchandises échangées entre l’UE et le Vietnam, et permettre aux entreprises européennes d’investir plus facilement dans cette nation sud-est asiatique.

Depuis l’entrée en vigueur de l’accord, 65% des exportations européennes vers le Vietnam bénéficient d’une suppression immédiate des droits de douane. Le reste sera progressivement libéralisé d’ici dix ans. Environ 71% des produits exportés du Vietnam vers l’UE sont exemptés de droits de douane depuis le premier jour de l’entrée en vigueur de l’accord, avec une libéralisation progressive pour les autres produits d’ici sept ans.

Les études du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement montrent que dans des conditions normales, l’accord pourrait aider le PIB national à atteindre une croissance supplémentaire en moyenne de 2,18% à 3,25% pour la période 2020-2024, de 4,57% à 5,3% entre 2025 et 2029, et de 7,07% à 7,72% entre 2030 et 2034.

Une autre étude de la Banque mondiale indique que si l’EVFTA et le CPTPP (Accord de partenariat transpacifique global et progressiste) sont mis en œuvre ensemble, le PIB vietnamien pourra augmenter de 3,2% pour la période 2021-2030. Avec les engagements forts de l’ouverture du marché et de la suppression des droits de douane de l’UE, les exportations vietnamiennes vers ce marché s’accroîtront d’environ 42% en 2025 et de près de 45% en 2030, par rapport au scénario sans EVFTA.

Grâce à l'EVFTA, les produits agricoles vietnamiens bénéficient de privilèges douaniers en s'exportant en Europe.
Photo : VNA/CVN

"L’EVFTA sera une grande autoroute rapprochant l’UE et le Vietnam", a affirmé le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc. En effet, de nombreux produits d’exportation importants de l’UE, tels que produits phar-maceutiques, chimiques ou machines, sont exemptés de droits de douane depuis l’entrée en vigueur de l’accord. Les produits agroalimentaires, tels que viande bovine ou huile d’olive, ne seront plus soumis à des tarifs douaniers dans trois ans (dans le cas des produits laitiers, des fruits et légumes, ce délai est fixé à cinq ans au maximum). L’accord contient également des dispositions spécifiques visant à lever les obstacles réglementaires aux exportations d’automobiles de l’UE et à protéger de la contrefaçon les indications géographiques de 169 produits alimentaires traditionnels européens.

Un accord prometteur

Abordant l’EVFTA lors de l’entretien téléphonique avec la présidente de la Commission européenne (CE), Ursula von der Leyen, le 29 juillet, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc l’a décrit comme "une opportunité en or pour les deux parties d’intensifier la collaboration et le développement mutuel".

Pour sa part, la présidente de la CE a déclaré que l’UE attachait une grande importance à la coopération avec le Vietnam dans tous les domaines. Les deux parties ont convenu que la signature et la mise en œuvre de l’EVFTA et de l’EVIPA (Accord de protection des investissements Vietnam - UE) font du Vietnam un partenaire de premier plan de l’UE au sein de l’ASEAN et l’un des pays d’Asie-Pacifique ayant les relations les plus soutenues avec l’UE en termes de politique, d’économie, de commerce, de coopération au développement, d’environnement, d’énergie durable et de sécurité-défense.

Le 31 juillet, la CE a publié un communiqué de presse sur l’EVFTA, réaffirmant que c’est "l’accord le plus complet que l’UE ait conclu avec un pays en développement". Ursula von der Leyen s’y exprime en ces termes : "L’économie européenne a désormais toutes les chances de rétablir sa force après la crise déclenchée par le coronavirus. Les accords commerciaux, tels que celui qui prend effet avec le Vietnam aujourd’hui, offrent à nos entreprises la possibilité d’accéder à de nouveaux marchés émergents et de créer des emplois pour les Européens. Je suis fermement convaincue que cet accord sera également l’occasion pour les citoyens du Vietnam de bénéficier d’une économie plus prospère et de témoigner d’un changement positif et d’un renforcement des droits des travailleurs et des citoyens dans leur pays d’origine".

Les exportations du Vietnam vers l’UE ont augmenté de près de 15 fois entre 2000 et 2019, passant de 2,8 milliards d’USD à 41,54 milliards.
Photo : VNA/CVN

Pour sa part, Phil Hogan, commissaire au commerce, déclare à ce propos : "Le Vietnam fait désormais partie d’un club de 77 pays faisant du commerce avec l’UE dans le cadre de conditions préférentielles convenues bilatéralement. L’accord renforce les liens économiques de l’UE avec la région dynamique de l’Asie du Sud-Est et offre un potentiel économique important, qui contribuera à la reprise après la crise du coronavirus. Mais il prouve aussi que la politique commerciale peut être une force de progrès. Le Vietnam a déjà fait beaucoup d’efforts pour améliorer son bilan en matière de droits des travailleurs grâce à nos négociations commerciales et j’espère qu’il poursuivra ses réformes les plus nécessaires".

Le communiqué de presse de la CE a précisé que dans le cadre du nouvel accord, les avantages économiques vont de pair avec des garanties de protection des droits des travailleurs, de préservation de l’environnement et de respect de l’accord de Paris sur le climat, grâce à des dispositions contraignantes et juridiquement applicables en matière de développement durable. Dans le même temps, l’accord commercial exprime un engagement fort des deux parties en faveur de l’environnement et des droits sociaux.

Un plan de mise en œuvre approuvé

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a approuvé le 11 août le plan de mise en œuvre de cet accord. Il a demandé aux autorités compétentes d’intensifier la diffusion des informations sur l’EVFTA et les marchés européens, d’aligner le cadre juridique sur les engagements prévus par le traité et d’améliorer la compétitivité et la qualité de la main-d’œuvre nationale.

Le travail d’information devra être mené auprès des catégories concernées, notamment celles pouvant être directement affectées par le pacte telles que pêcheurs, agriculteurs, gestionnaires, associations de métiers, coopératives, communauté d’entreprises, ouvriers.
Linh Thao/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.