30/06/2019 22:28
L’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne (UE) (EVFTA) et l’Accord de protection des investissements entre le Vietnam et l'UE (EVIPA) ont été signés le 30 juin à Hanoï.
>>EVFTA: profiter au maximum des intérêts
>>La Banque mondiale souligne les avantages et les défis de l’EVFTA

EVFTA crée des opportunités pour développer l'agriculture vietnamienne.
Photo: VNA/CVN

Afin de mieux comprendre l’importance et les défis de ces accords pour le Vietnam, le correspondant de l’Agence vietnamienne d’information (VNA) a eu un entretien avec le professeur associé et docteur Pham Tât Thang, haut chercheur de l’Institut de recherche du commerce du ministère de l'Industrie et du Commerce.

Concernant les opportunités et les défis que l’EVFTA et l’EVIPA apportent à l’économie vietnamien, le professeur associé et docteur Pham Tât Thang a dit: le Vietnam a mis beaucoup d'espoir dans l'EVFTA, car le marché européen est un grand marché représentant un quart du chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam. Les produits vietnamiens qui ont pénétré dans le marché européen peuvent être vendus dans le monde entier.

Après l’entrée en vigueur de l’EVFTA, les entrepreneurs vietnamiens seront en contact avec des entrepreneurs européens. "Si nous réceptionnons des produits et des hautes technologies de l’Europe, la compétitivité des produits vietnamiens sera améliorée", a indiqué Pham Tât Thang.

En ce qui concerne l’afflux d’IDE versé au Vietnam après la signature de ces deux accord, le professeur associé et docteur Pham Tât Thang a analysé: le Vietnam qui est en processus de développement a besoin de beaucoup de capitaux pour les investissements dans les infrastructures et l'industrie de haute technologie.

Prêt à accueillir les entreprises de l'UE

Le groupe allemand Bosch renforcera la présentation de nouveaux produits technologiques au Vietnam.
DT/CVN

Pendant ce temps, l'UE dispose de nombreuses sources de capitaux. Lorsque l’EVFTA et l’EVIPA seront signés et ratifiés, les flux de capitaux en provenance de l'UE seront versés davantage au Vietnam.

Selon lui, pour attirer les investissements de l'UE, le Vietnam doit se préparer en infrastructures, électricité, eau, ressources humaines et installations de parcs industriels pour être prêt à accueillir les entreprises de l'UE venues d’y investir.

Concernant les défis auxquels le pays doit faire face, le professeur associé et docteur Pham Tât Thang a dit qu’avec l'EVFTA, les défis résident dans les barrières techniques au commerce qui sont très stricts sur le marché de l'UE. Il existe même des barrières techniques apparemment insurmontables, telles que le traitement des déchets électroniques, les déchets électroniques…

Des exigences strictes pour l'introduction de biens et de services sur le marché de l'UE demandent aux entreprises de modifier leur gestion, leur système de gestion et d’évaluation de la qualité; les réglementations en matière de sécurité et d’hygiène alimentaire, de protection de l'environnement, de protection de la faune, de sécurité sociale, de protection de la couche d'ozone, de déchets de l'océan..., contribuant à la lutte contre le changement climatique mondial. Ces questions revêtent une grande importance pour le fonctionnement de l'entreprise.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.