13/01/2021 17:26
Suite à l'Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA), entré en vigueur le 1er août 2020, les exportateurs de produits aquatiques du Vietnam ne cessent de parfaire leurs structures de production de manière à répondre aux normes requises par le marché européen dont la certification ASC.
>>Lenger Farm, la première unité au monde à recevoir le label ASC pour les élevages de Meretrix Lyrata
>>Les exportations de crevettes profitent des opportunités en 2021

L’ASC, ''passeport'' pour les exportateurs de produits aquatiques du Vietnam sur le marché européen.

L’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne  (EVFTA)  est considéré comme un passeport dont les entreprises en la matière s’efforcent d’obtenir pour expédier leurs produits vers ce marché.

Après les efforts, l’ASC

Puisque l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne  (EVFTA) oblige les pays signataires à mettre en place un agenda de réduction de taxe douanière de nombreux groupes de produits aquatiques jusqu’à 0% cinq ou sept ans après sa validation, nombre d’entreprises du secteur aquatique du Vietnam se sont préparées pour renforcer leurs exportations en profitant de ces conditions favorables. Mais tout d'abord, une aquaculture responsable selon les référentiels ASC (Aquaculture Stewardship Council - une organisation indépendante à but non lucratif qui établit un protocole sur les produits de la mer d'élevage tout en assurant une aquaculture durable) doit être respectée, et grâce à des efforts de longue haleine, menés par ces entreprises ayant pris conscience de cette exigence, en septembre 2020, juste un mois après la ratification de l’EVFTA, les premiers conteneurs de crevettes tigrées surgelées du Vietnam ont été exportés vers le marché européen avec une taxe réduite à 0%.

Plus précisément, selon le rapport du Département d’import-export, relevant du ministère de l’Industrie et du Commerce, le volume d’exportation de produits aquatiques du Vietnam vers l’Union européenne a augmenté de 10% en août 2020 par rapport à juillet, et de 20% par rapport à la même période de l’année dernière, pour un chiffre d’affaires de 54,2 millions d'USD, juste un mois après la ratification de l’EVFTA. Un résultat bien différent de celui des six premiers mois de 2020 avant que l’EVFTA soit approuvé. En ce sens, les exportateurs vietnamiens gardent toujours leur optimisme grâce à l’EVFTA sur le marché européen, un débouché qui représente près de 14% du total des exportations de crevettes du Vietnam, le quatrième plus important importateur de crevettes du Vietnam, juste derrière les États-Unis, le Japon et la Chine.

Selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), tous les lots de crevettes tigrées du Vietnam exportés vers l’Union européenne ont obtenu le certificat ASC, un des premiers passeports pour les exportateurs vietnamiens désireux de pénétrer ce marché. À l’heure actuelle, quelque 65% de la surface d’élevage de crevettes du Vietnam ont répondu à cette norme, et cette association professionnelle exhorte les autorités locales à mettre en place rapidement des mesures et des priorités pour renforcer le développement de modèles d’élevage de crevettes conformément à cette norme.

Prenons Thông Thuân comme exemple. Ce groupe a installé ses deux locaux de transformation, l’un dans la province de Ninh Thuân, l’autre dans la province de Khanh Hoà (Centre). C’est une des premières entreprises à avoir exporté les premiers conteneurs de crevettes vers l’Union européenne suite à la ratification de l’EVFTA. Le chiffre d’affaires annuel de cette entreprise oscille entre 100 et 200 millions de dollars, elle applique son processus de production passant de la phase d’incubation de larves jusqu’à l’élevage et à la transformation. Toutes ses succursales sont accréditées par les normes internationales telles que BRC-contrôle des ventes au détail du Consortium britannique de la distribution, GlobalGap, ASC et BAP-meilleure pratique aquatique, dépendant des normes des meilleures pratiques d’aquaculture, accréditées par l’Alliance d’aquaculture globale.

Lorsque le Vietnam a rejoint l’EVFTA, les commandes de Thông Thuân sur le marché de l'UE se sont également accrues, entraînant une restructuration du groupe de services du marché d'exportation de l'ensemble du système. En septembre 2020, ce groupe a remporté 9,5 millions de dollars pour ses exportations, dont environ 4,5 millions de dollars sur le marché européen.

Chiffre d’affaires croissant 

Selon un rapport rendu public fin décembre 2020 par la VASEP, du début jusqu’à la fin de novembre 2020, la valeur totale des exportations de crevettes du Vietnam s’est élevée à 3,4 milliards d'USD, soit une hausse de 11,3% par rapport à la même période de 2019. Elle prévoit que ce chiffre d’affaires passerait à 3,78 milliards d'USD en 2020, en hausse de 12,4% par rapport à 2019.
 
Les exportations de crevettes du Vietnam vers le marché européen connaissent une hausse grâce à l’EVFTA.

Les exportations de crevettes vietnamiennes vers l'UE ont commencé à croître réellement dès le début du troisième trimestre de 2020 grâce à l'impact positif de l'accord de l’EVFTA qui est entré en vigueur début août 2020. Cependant, en novembre 2020, les exportations de crevettes du Vietnam vers l'UE ont diminué. Cette baisse est expliquée en partie, par la deuxième vague de COVID-19 qui était survenue en Europe.

En novembre 2020, les exportations de crevettes du Vietnam vers l'UE ont atteint 35,7 millions d'USD, en baisse de 10,2% par rapport à la même période de l'an précédent. Accumulées jusqu'en novembre de cette année, les exportations de crevettes vers ce marché ont atteint 472,3 millions d'USD, en hausse de 5,2%. En particulier, les chiffres d’affaires des exportations vers les marchés hollandais, allemand et belge représentent près de 12 millions de dollars, de 8,42 millions d'USD et de 7,14 millions d'USD respectivement rien qu’au mois de novembre 2020, pour un taux de croissance respectif de 24,3%, 21,0% et 42,9%. 
Texte et photos : Truong Giang/CVN









 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.