30/06/2019 22:27
La signature le 30 juin de l'accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) et de l'accord de protection des investissements Vietnam-UE (EVIPA) a mis fin à six ans de négociations.
>>EVFTA: profiter au maximum des intérêts
>>La Banque mondiale souligne les avantages et les défis de l’EVFTA

Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI).
Photo: VNA/CVN

Lors d’un entretien avec l’Agence vietnamienne d’information (VNA), Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI), a commenté que ces accords avaient atteint un record de temps, pour des raisons multiples dont les changements internes de l’UE et le Brexit.

Cependant, le Vietnam et l’UE sont enfin parvenus à un terrain d’entente pour donner naissance à ces accords, lesquels profiteront aux deux parties, notamment dans le contexte des complexités économiques mondiales, de l’escalade de la guerre commerciale États-Unis-Chine et des bouleversements sur les marchés mondiaux.

La signature de l'EVFTA et de l’EVIPA constituera un point d'ancrage solide pour promouvoir la coopération entre le Vietnam et les pays membres de l'UE, a déclaré Vu Tiên Lôc.

Un marché de plus de 500 millions d’habitants

C'est une très bonne opportunité pour le Vietnam d'accéder à ce marché de plus de 500 millions d’habitants à revenu élevé, lequel est l'un des centres économiques du monde et le plus grand marché d'exportation du pays en dehors de l'Asie en représentant plus de 20% de ses exportations, a-t-il dit.

L'Europe et le Vietnam sont deux économies complémentaires. Par conséquent, de grandes opportunités s’ouvriront aux deux parties, a-t-il ajouté.

Les exportations du Vietnam vers l'UE augmenteront considérablement grâce à l'EVFTA.
Photo: Thu Hà/CVN

Selon lui, l’UE abrite les premières économies mondiales avec nombre de grands groupes et multinationales. En signant ces accords, le Vietnam peut donc renforcer ses relations de coopération en matière de commerce et d’investissement avec ces derniers et participer aux chaînes de valeurs mondiales.

Le Vietnam aura également des conditions favorables pour stimuler ses exportations, attirer des flux d'investissements de meilleure qualité, respectueux de l'environnement, d’une plus grande valeur ajoutée et conformes à de nouvelles exigences de développement de l’économie nationale.

Il disposera de nouveaux moteurs - à savoir un plus grand espace de marché, l’accès aux ressources technologiques et aux financements - pour accélérer son processus de développement.

Un moteur pour des réformes institutionnelles

Le président de VCCI a estimé que l’EVFTA constituerait un moteur pour des réformes institutionnelles dans le pays. L’accord occasionnera également une grande pression concurrentielle sur l'économie nationale et les entreprises vietnamiennes mais les opportunités seront "extrêmement importantes".

Le gouvernement devrait continuer d’accélérer ses réformes institutionnelles afin de créer un écosystème propice au développement des entreprises. Les entreprises devraient pour leur part améliorer leur compétitivité et innover dans le sens du développement durable, a-t-il dit.

Les entreprises vietnamiennes devront également proposer des produits et des services appropriés de haute qualité et à faible coût, améliorer leur niveau de management à la hauteur de leurs partenaires européens et américains.

Selon Vu Tiên Lôc, en réalité, les entreprises européennes ont besoin d'investir au Vietnam pour produire et exporter vers l’Europe ou vers d’autres marchés du monde.

Les ministères de l'Industrie et du Commerce, du Plan et de l'Investissement, et VCCI sont disposés à accompagner les associations professionnelles et les entreprises dans ce processus d'intégration, a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le Centre du Vietnam parmi les 10 destinations d'Asie-Pacifique pour 2019 Lonely Planet, le plus grand éditeur de guides de voyage au monde, a classé le Centre du Vietnam parmi les principales destinations de cette année dans la région Asie-Pacifique.