07/07/2019 08:08
Après presque une décennie de négociations, les accords de libre-échange et de protection des investissements Vietnam - UE ont été signés le 30 juin à Hanoï. Ils permettront de créer de nouvelles opportunités et d’aider les deux parties à valoriser leurs potentiels.

>>Saisir les opportunités offertes par les EVFTA et EVIPA
>>Un nouvel élan au partenariat entre le Vietnam et l’UE

Cérémonie de signature des accords de libre-échange et de protection des investissements Vietnam - UE, le 30 juin à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

Le Vietnam et l’Union européenne (UE) ont signé, le 30 juin à Hanoï, l’Accord de libre-échange (EVFTA) et l’Accord sur la protection des investissements (EVIPA), en présence du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

La partie européenne était représentée par Cecilia Malmström, commissaire européenne au commerce, et Ştefan-Radu Oprea, ministre roumain chargé de l’Environnement des affaires, du Commerce et de l’Entrepreneuriat, la Roumanie occupant la présidence tournante de l’UE. Le Vietnam était représenté par les ministres de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, et du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung.

Le Vietnam est le deuxième pays, après Singapour, au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), avec lequel l’UE a signé des accords commerciaux, a déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Il a souligné que ces accords étaient une déclaration politique des deux partenaires sur des échanges commerciaux ouverts, équitables et basés sur les règlements communs.

L’EVFTA prévoit la levée de 99% des taxes douanières en fonction de la catégorie de produits. Outre des opportunités économiques énormes, il vise à assurer l’harmonie entre le commerce, l’investissement et le développement durable en établissant des normes élevées en termes de sécurité au travail, de protection de l’environnement et du consommateur.

L’EVIPA aidera, quant à lui, à défendre et à augmenter les investissements de l’UE au Vietnam.

Le 30 juin 2019, un jour spécial

L’EVFTA favorisera les relations commerciales entre le Vietnam et l’UE.
Photo: VNA/CVN

Ces deux accords promettent de faire du Vietnam l’un des centres d’activités commerciales et d’investissement de l’UE en Asie du Sud-Est. En particulier, les entreprises de l’UE pourront approcher non seulement le marché de près de 100 millions de Vietnamiens, mais aussi les pays membres de l’ASEAN et d’autres marchés d’Asie de l’Est, contribuant ainsi à stimuler la coopération Est-Ouest et apportant la prospérité à l’Asie, à l’Europe et au monde entier.

Lors de la cérémonie de signature, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré qu’à l’occasion du Sommet du G20 au Japon, il avait rencontré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. D’après lui, le 30 juin 2019 est un "jour spécial" ayant une "signification historique" dans les relations Vietnam - UE.

"La signature officielle de l’EVFTA a ouvert de nouveaux horizons de coopération large et intégrale et de développement plus fort entre le Vietnam et l’UE, répondant aux besoins des citoyens et des entreprises des deux côtés", a-t-il insisté.
---------------------

Le Vietnam est le 4e pays
de l'Asie-Pacifique et le 2e de l'ASEAN

à signer un accord de libre-échange avec l'UE.

----------------------------------
 
Le chef du gouvernement vietnamien a remercié pour leurs soutiens le président de la Commission européenne, la commissaire européenne au commerce, les dirigeants des gouvernements, des parlements des pays de l’UE, notamment la Roumanie qui occupe la présidence tournante de l’UE, représentée par son ministre chargé de l’Environnement des affaires, du Commerce et de l’Entrepreneuriat.

Nguyên Xuân Phuc a également félicité les ministères, les agences centrales et gouvernementales ainsi que l’Assemblée nationale du Vietnam pour leurs efforts en vue d’une coordination étroite et efficace avec les partenaires de l’UE et ses pays membres dans le processus de négocier, d’unifier les contenus et d’encourager les deux parties à parvenir à la signature de ces deux accords.

Programme d’action national

L’EVIPA aidera à défendre et à augmenter les investissements de l’UE au Vietnam.
Photo: VNA/CVN

En octobre 2010, le gouvernement vietnamien et la présidence de l’UE ont décidé de démarrer les négociations de l’EVFTA.

Le 26 juin 2012, les deux parties ont commencé leurs pourparlers.

Le 1er décembre 2015, les négociations se sont achevées, aboutissant le 1er février 2016 à un document de l’accord.

Le 26 juin, le Vietnam et l’UE ont convenu de diviser cet accord en deux: l’un sur le commerce et l’autre sur l’investissement.

En juin 2018, les deux parties ont déclaré achever l’examen juridique pour l’EVFTA et l’EVIPA.

Selon Nguyên Xuân Phuc, l’UE considère le Vietnam comme un partenaire important. En 2012, l’Accord de partenariat et de coopération entre le Vietnam et l’UE (PCA) a été signé officiellement à Bruxelles (Belgique), marquant un nouveau jalon dans la coopération bilatérale.

Pour que l’EVFTA et l’EVIPA entrent en vigueur, apportant de grands avantages aux citoyens et aux entreprises des deux parties, le Premier ministre a espéré que le Parlement européen et l’Assemblée nationale vietnamienne les approuveraient bientôt. Une fois ratifiés, l’EVFTA entrera en vigueur tandis que l’EVIPA devra être adopté par les parlements de chaque pays membre de l’UE.

Le Vietnam publiera un "Programme d’action national" pour la mise en œuvre de ces deux accords, comportant des tâches et mesures concrètes visant à réaliser leurs engagements et à les déployer largement au sein des ministères, services, localités, organisations, entreprises et citoyens. Un programme en association avec la promotion du dynamisme et de la créativité, pour faire du Vietnam un pays de plus en plus riche et puissant, a souligné Nguyên Xuân Phuc.
 
Synthèse/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Parc national de Nui Chua développe l’écotourisme durable Pour promouvoir la valeur des ressources de la biodiversité et des paysages naturels, le Parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuân) organisent divers types d'écotourisme dans le cadre du développement de l'écotourisme, selon Trân Van Tiêp, directeur adjoint du comité de gestion du Parc.