28/12/2017 15:05
Quatre patients dans un état critique, dont trois enfants, ont pu quitter une zone opposante assiégée près de Damas, un nombre encore très éloigné des centaines de personnes que l'ONU appelle à évacuer de cette enclave en proie à une crise humanitaire aiguë.

>>Syrie : début de l'évacuation médicale dans la Ghouta orientale
 

Dévut d'évacuations limitées de personnes malades de la Ghouta orientale, une région rebelle assiégée près de Damas, le 26 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Quelque 400.000 habitants sont pris au piège dans la Ghouta orientale, une région à l'est de Damas assiégée depuis 2013 par les troupes du régime de Bachar al-Assad et touchée par de graves pénuries alimentaires et médicales.

Au total, 29 malades doivent être évacués dans les jours à venir, alors que l'ONU réclame l'évacuation de près de 500 malades. Avec les retards et blocages sur ce dossier, 16 patients sont déjà morts depuis novembre.

Le Croissant-Rouge syrien et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont commencé mardi soir "l'évacuation de cas médicaux critiques de la Ghouta orientale vers Damas", a annoncé le CICR sur Twitter. "Une fillette hémophile, un enfant atteint du syndrome de Guillain-Barré, un enfant souffrant de leucémie et un homme qui a besoin d'une greffe de rein" ont été évacués, a indiqué à l'AFP un responsable du Croissant-Rouge à Douma, Ahmad al-Saour. Ils ont été sortis de Douma, la plus grande ville de la Ghouta, pour rejoindre Damas, la capitale du pays en guerre. L'opération s'est poursuivie durant la nuit.

Attendant ces évacuations dans l'obscurité, les familles ont vu arriver les ambulances et leurs gyrophares. Dans l'un des véhicules, la petite Ingy, 8 ans, affichait un large sourire, emmitouflée dans un manteau rose, les mains gantées et des boucles brunes s'échappant de son bonnet rouge enfoncé sur la tête.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.