16/06/2021 09:39
Cristiano Ronaldo seul au panthéon des buteurs de l'Euro : avec un doublé inaugural contre la Hongrie (3-0), la superstar du Portugal est devenue mardi 15 juin l'unique meilleur buteur de l'histoire du tournoi (11 buts), laissant derrière lui Michel Platini et ses neuf buts.
>>Euro : un trophée d'argent pour un onze en or
>>Euro : trois ogres et un pays hôte dans la poule de la peur
>>Euro : un panthéon à atteindre, une pandémie à dribbler

La joie de l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé contre la Hongrie, lors de leur match (groupe F) de l’Euro 2020, le 15 juin à Budapest.
Photo : AFP/VNA/CVN

Cela fait des années que "CR7" est un phénomène de longévité et à 36 ans, l'attaquant de la Juventus Turin continue d'étirer son histoire sans fin. Il fallait bien les gradins combles de la Puskas Arena de Budapest, où 68.000 personnes ont pu prendre place dans le seul stade dépourvu de jauge sanitaire de cet Euro, pour assister à ce moment historique à plusieurs titres.

Titulaire mardi, Ronaldo est devenu le premier joueur à disputer cinq Euros différents, le gardien espagnol Iker Casillas ayant été retenu pour cinq tournois sans forcément jouer. Surtout, son doublé en fin de match sur penalty (87e) puis de près (90e+2) l'a placé dans une toute nouvelle dimension: le voilà désormais seul en tête du classement des buteurs de l'histoire de l'Euro après avoir marqué à chacune des cinq éditions qu'il a disputées. "L'important était de gagner", a réagi Ronaldo, élu homme du match.

"C'était un match difficile, la Hongrie a très bien défendu pendant 90 minutes. Nous avons inscrit trois buts et je suis très reconnaissant envers l'équipe de m'avoir aidé à marquer deux fois", a-t-il souligné, conscient de l'importance de ce succès dans le groupe le plus relevé de cet Euro avec également la France et l'Allemagne. "Il était fondamental de commencer du bon pied pour prendre confiance. Maintenant, il faut continuer et gagner le prochain match" samedi 19 juin contre les Allemands, a-t-il dit.

L'instinct du finisseur

C'est toujours pareil avec Cristiano Ronaldo : il multiplie les occasions, il s'agace quand le ballon ne lui parvient pas mais il est d'une finition clinique quand il en a l'opportunité.

L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo marque le 3e but, et son 2e personnel, face à la Hongrie (battue 3-0), lors de leur match (groupe F) de l’Euro 2020, le 15 juin à Budapest.
Photo : AFP/VNA/CVN

Son match n'a pas été toujours mémorable, comme lorsqu'il a reproché à Diogo Jota de ne pas l'avoir décalé dans la surface (5e) ou quand il a expédié au-dessus une reprise à bout portant alors que la cage semblait ouverte (43e).

Mais lorsque Raphaël Guerreiro a ouvert la marque sur une frappe détournée chanceuse (84e), les choses se sont décantées et l'instinct du finisseur Ronaldo a fait le reste... On parle d'un attaquant qui a été sacré meilleur buteur de Serie À cette saison (29 buts avec la Juventus) et qui reste également le meilleur marqueur de l'histoire de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des coupes d'Europe de clubs (134 buts).

Avec 106 réalisations en 176 matches internationaux, l'astre portugais vise également le record absolu de 109 buts en sélection, détenu depuis 2006 par l'Iranien Ali Daei. Mais ne lui parlez pas de ces records : l'attaquant de Madère ne rêve que d'une chose, conserver la couronne européenne conquise en 2016, ce qui est probablement sa seule chance de remporter un sixième Ballon d'Or de meilleur joueur du monde pour égaler son grand rival Lionel Messi.

Dépasser Platini ? "Ce n'est pas un record qui me rende effusif. C'est un bon record, mais pour moi le meilleur record serait gagner l'Euro deux fois de suite", avait-il lancé lundi 14 juin. Trois ans après un Mondial-2018 qui s'est terminé pour le Portugal dès les huitièmes de finale, avec une défaite face à l'Uruguay (2-1), Ronaldo se devait d'être au rendez-vous de l'Euro. Il n'a pas déçu mardi 15 juin, dans la compétition dont il est désormais l'unique roi des buteurs.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.