09/12/2020 13:20
Portées par Orlane Kanor et Grâce Zaadi, les handballeuses françaises ont battu à l'usure les Danoises (23-20) mardi soir 8 décembre à Herning (Danemark), un succès qui leur permet d'atteindre le tour principal de l'Euro-2020 avec le plein de confiance et de points.
>>Euro-2020 de hand : les Françaises doivent passer la seconde face à la Slovénie
>>Euro de hand : la Norvège qualifiée pour les demi-finales

Les Françaises euphoriques à l'issue de leur victoire sur le Danemark à l'Euro, le 8 décembre à Herning.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Françaises, championnes d'Europe en titre (2018), se hissent au tour principal avec quatre points au compteur, autant que la Russie, et deux de plus que le Danemark.

Dans cette seconde phase de la compétition, les joueuses d'Olivier Krumbholz affronteront la Russie, la Suède (1 point) et l'Espagne (1 point également), et les deux premières équipes se qualifieront pour le dernier carré de l'Euro.

Pour leur premier grand test dans cet Euro, les Bleues ont étouffé les Danoises en seconde période, après un premier acte serré (12-11 pour les Françaises à la pause), où la gardienne Sandra Toft a mis par moments les Françaises en échec.

C'est surtout au retour des vestiaires que les championnes du monde 2017 ont creusé l'écart, en infligeant un 6-2 en 12 minutes pour se donner de l'air (18-13, 42e).

Orlane Kanor, laissée réserviste au début de la compétition par le sélectionneur en raison de douleurs au dos, a effectué une superbe rentrée, avec toute l'explosivité qui caractérise l'arrière gauche de Metz.

"Je me sens très bien physiquement. J'ai été mise au frigo pendant un petit moment et là, ça va beaucoup mieux. Quand on est dans le match, on ne pense pas trop au dos", a-t-elle expliqué après la rencontre.

"On est bien ensemble" 

La Française Grâce Zaadi très en vue contre le Danemark à Herning, le 8 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Avec cinq buts sur six tentatives, elle a été la Française la plus en vue, délivrant notamment une magnifique passe décisive à Pauletta Foppa dans les cinq dernières minutes, alors que les joueuses de Jepser Jensen étaient revenues à trois buts de la France.

La défense agressive des Françaises a facilité la tâche des gardiennes, Amandine Leynaud réalisant encore une fois une partie remarquable, avec 11 arrêts (35%). La deuxième gardienne Cléopatre Darleux a également assuré le spectacle, notamment une double parade sur un jet de sept mètres accordé aux Danoises qui a fait lever tout le banc français.

"La défense a été parfaite tout le temps, elle a été incroyable. Ce qui est sûr, c'est qu'au niveau défensif, c'est peut-être l'un des plus gros matches de l'équipe de France depuis que j'entraîne", s'est réjoui le sélectionneur Olivier Krumbholz, tandis que l'ailière droite Pauline Coatanéa a loué la rencontre des gardiennes des Bleues.

Voilà les coéquipières de Siraba Dembélé dans une position idéale pour atteindre leur premier objectif de cet Euro : atteindre les demi-finales alors qu'il y a un an au Mondial-2019, alors qu'elles étaient tenantes du titre, elles avaient été éliminées dès le 1er tour après une défaite lors du dernier match contre... le Danemark.

"Tout le monde a le sourire. Tout le monde est heureux de jouer ensemble. On est bien ensemble. Ça se voit, et je pense que ça fait plaisir à voir", a estimé Orlane Kanor. "On part avec le maximum de points pour le tour principal, c'est important".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.