15/01/2020 23:14
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a déclaré qu’être membre du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) était un honneur mais aussi des responsabilités du Vietnam, lui permettant d'élever son rôle dans la contribution aux grandes questions du monde.
>>Pour une ASEAN cohésive et réactive
>>Présidence vietnamienne du Conseil de sécurité : opportunité rime avec responsabilité

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh lors d'une interview accordée à la presse, le 15 janvier à Hanoï.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Ce n’est pas la première fois que le Vietnam est membre du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU). En 2008-2009, il l'a déjà été. Le pays a également contribué aux questions mondiales, aux questions de paix et de sécurité, a déclaré le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh dans une interview accordée à la presse à l’occasion du Nouvel An du Rat 2020.

Mais cette fois, nous rejoignons le CSNU avec une très lourde responsabilité, du fait de l’évolution complexe de la situation mondiale et de la très grande différence d’intérêts au sein du CSNU, a-t-il estimé.

L’adhésion du Vietnam au CSNU est intervenue à un moment difficile, mais elle constitue également une opportunité pour le Vietnam de montrer son rôle et sa responsabilité, a indiqué le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Le Vietnam a débuté en janvier sa mandature au CSNU. En qualité de membre non permanent du CSNU, le Vietnam poursuivra une politique extérieure autonome et multilatérale.

Ayant pour devise "partenaire pour une paix durable", le Vietnam proposera des initiatives visant à prévenir les conflits, à rétablir la paix, à redynamiser le multilatéralisme et à intensifier l’influence de l’ONU et des institutions régionales.

Nous disons souvent qu’il n’y a que le premier pas qui coûte, espérant que le Vietnam, lorsqu’il a rejoint le CSNU, continuera à apporter des contributions positives, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, nous avons également un rôle très important à jouer en tant que président de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), a poursuivi le vice-Premier ministre Pham Binh Minh.

Dans son rôle de président de l’ASEAN, nous souhaitons que le thème "Cohésif et réactif" (de l’ASEAN 2020) réponde à l’attention conjointe des pays membres de l’ASEAN, a-t-il plaidé.

Il s’agit, selon le dirigeant, de renforcer l’unité au sein du bloc, renforcer la connectivité en vue de la réactivité et de l’adaptabilité aux changements de la situation mondiale, notamment lorsque la concurrence entre les pays de la région s’exacerbe et nombre de problèmes économiques et commerciaux se posent.

Afin de traduire le thème "Cohésif et réactif" dans la réalité, le Vietnam a identifié cinq priorités clés pour sa présidence de l’ASEAN en 2020, en soulignant le rôle décisif de la solidarité et de l’unité dans le maintien de la durabilité de l’ASEAN.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

COVID-19 : le marché touristique espère se redresser en été Le marché du tourisme devrait se redresser cet été après le creux dû à la maladie respiratoire aiguë causée par SARS-CoV-2 (COVID-19).