01/04/2021 22:05
De nombreux touristes étrangers s'engagent à faire connaître la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre), et le Vietnam en général en tant que destination belle, sûre, amicale et hospitalière, a déclaré Anastazja Szagajdeuko, une Polonaise bloquée à Hôi An à cause de la crise sanitaire prolongée.
>>Hôi An va accueillir de nouveau des touristes
>>Exemption et réduction des tarifs des chambres pour les touristes bloqués

Vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).
Photo : VNA/CVN

Lors d'un échange avec l'Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à propos de son séjour bloqué au Vietnam à cause du COVID-19, Anastazja Szagajdeuko a affirmé sa gratitude pour le soutien qu'elle avait reçu des autorités et de la communauté à Hôi An. Cette Polonaise a dit que son expérience avait été parfaite.

En particulier, elle a déclaré que la vaccination contre le COVID-19 menée par le gouvernement vietnamien était une condition préalable pour contrôler l'épidémie et ouvrir la perspective d'une reprise en toute sécurité du tourisme local.

Nombre d'étrangers bloqués à Hôi An ont exprimé leur admiration pour la sécurité, la convivialité et l'hospitalité de la ville vietnamienne.

Artur Gorge, un ressortissant portugais, s'est rendu à Hôi An il y a plus d'un an, juste au moment de l'épidémie de coronavirus, il a donc dû rester dans la ville. Afin de survivre, Gorge propose des cours en ligne, mais ses revenus ne suffisent qu'à couvrir sa vie quotidienne. En ce sens, le propriétaire de la villa Mr Tho Garden a diminué le coût de son séjour et ne lui facture que les frais d'électricité et d'eau.

"Je suis ici à l'abri de la pandémie. Je constate que la communauté locale se conforme efficacement aux mesures préventives", a souligné Gorge.

Non seulement Mr Tho Garden mais de nombreux autres établissements proposent aussi des services d'hébergement gratuits aux visiteurs étrangers.

Parallèlement, des auberges et villas de Quang Nam ont fourni des aides aux voyageurs bloqués dans la province.

Selon les statistiques, Hôi An compte plus de 1.800 étrangers résidant dans la ville, dont 850 travailleurs et quelque 900 touristes bloqués à cause du COVID-19.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vacances estivales à la plage de Tuy Hoà et l'hôtel Saigon - Phu Yên Avec ses fruits de mer abondants et délicieux, ses habitants honnêtes et hospitaliers, Phu Yên s’avère une destination idéale pour les vacances d’été en famille.