14/07/2018 19:01
L'Agence des Nations unies pour les migrations s'est préoccupée de la détérioration de la situation humanitaire en Éthiopie où plus de 800.000 personnes déplacées font face à de fortes pluies.
En Éthiopie, une enfant de neuf ans ramène à la maison des bidons remplis d'eau, après être allé la puiser à quatre kilomètres de chez lui.
Photo: UNICEF/CVN

"En Éthiopie, plus de 800.000 déplacés internes vivent sans abri adéquat et sans assainissement", a indiqué un porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) lors d'un point de presse vendredi 13 juillet à Genève. Cela détériore une situation humanitaire déjà aggravée par le temps froid et humide provoqué par la saison des pluies.

Selon Joel Millman, les affrontements du mois dernier entre les communautés vivant le long de la frontière de deux régions éthiopiennes d'Amhara et d'Oromo ont forcé des centaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers. Les personnes déplacées en juin sont venues s'ajouter aux déplacés d'avril et mai dernier. Selon les estimations des équipes de l'OIM, avant ces derniers mouvements de populations, il y avait déjà plus de 1.776.000 déplacés internes en Ethiopie, dont la plupart à la suite de la sécheresse et des inondations.

"Pour tous ces déplacés, le chemin de croix s'est poursuivi avec plusieurs jours de marche avant de trouver un endroit sûr", a ajouté M. Millman, non sans rappeler que beaucoup ont dormi à l'air libre le long du chemin. "Ces personnes déplacées ont peu ou pas de biens au-delà des vêtements qu'elles ont laissés, et aucune nourriture ou argent", a-t-il fait remarquer.

Face à cette situation, l'OIM, en étroite coordination avec le gouvernement éthiopien, fournit une assistance humanitaire aux populations déplacées, notamment dans le domaine de l'assainissement et de l'hygiène, mais aussi des abris d'urgence et de l'eau potable. La semaine dernière, l'OIM a distribué 1.000 couvertures. En plus de l'installation d'une quinzaine de latrines, l'agence a commencé à construire 40 abris communaux pour protéger les communautés déplacées des intempéries.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.