04/11/2021 22:53

>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Un grand nombre de cerfs de Virginie ont contracté le nouveau coronavirus dans l'Iowa, un État du Midwest américain, a rapporté mardi 2 novembre le quotidien The New York Times, citant une nouvelle étude. Jusqu'à 80% des cerfs sur lesquels des prélèvements ont été effectués entre avril 2020 et janvier 2021 dans cet État ont été contaminés, ce qui est considéré par les chercheurs et les experts comme une évolution inquiétante dans l'évolution de la pandémie, selon le journal. Une infection généralisée parmi cette espèce pourrait accroître la difficulté à éradiquer le pathogène, en particulier si les cervidés devenaient les hôtes de mutations qui finiraient par se répandre chez les humains, a-t-il indiqué. Un peu plus tôt cette année, une étude sur les cerfs de Virginie menée dans plusieurs États du pays par le Service d'inspection zoosanitaire et phytosanitaire (APHIS) du ministère de l'Agriculture avait trouvé des anticorps contre le virus chez moins de la moitié de ces cerfs dans quatre États du pays, confirmant l'exposition de ces animaux au virus, mais pas leur infection. Cependant, ces nouvelles analyses qui ont consisté à examiner les ganglions lymphatiques d'animaux tués sur la route ou abattus par les chasseurs, a montré des infections actives. L'étude n'a pas encore été publiée dans une revue scientifique à comité de lecture, mais ses auteurs, des scientifiques de l'Université d'État de Pennsylvanie et des responsables de la faune dans l'Iowa, en ont trouvé les résultats si perturbants qu'ils ont mis en garde les chasseurs de cerfs et tous ceux susceptibles de manipuler avec précaution ces animaux afin d'éviter toute transmission.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.