01/08/2019 09:09
Les États-Unis ont décidé d'imposer des sanctions au chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.

>>Iran/Nucléaire: Rohani appelle Macron à intensifier les efforts pour sauver l'accord
>>Les États-Unis menacent l'Iran de "davantage d'isolement et de sanctions"
>>Trump contraint de changer de ministre de la Défense en pleine tension avec l'Iran
 

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.
Photo: AFP/VNA/CVN


Les sanctions américaines contre le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, ne sont pas une surprise: en annonçant fin juin imposer des sanctions "dures" au Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, le président Donald Trump avait prévenu que le chef de la diplomatie iranienne subirait "bientôt" le même sort.


M. Zarif a immédiatement répliqué que Washington tentait de réduire l'Iran au silence sur la scène internationale. "La raison invoquée par les États-Unis pour me sanctionner, c'est que je suis le principal porte-parole de l'Iran dans le monde", a-t-il tweeté. "La vérité fait si mal que ça?".

M. Zarif est au c
œur de négociations internationales complexes sur le programme nucléaire iranien, que Téhéran assure pacifique mais que les États-Unis et Israël soupçonnent de cacher le développement de l'arme nucléaire.

Le responsable de l'administration a souligné que l'image de modéré de M. Zarif, aidée par son anglais courant, son humour et ses études aux 
États-Unis, ne reflétait pas la réalité.

"Cela fait bien trop longtemps qu'on lui permet de se faire passer pour un représentant raisonnable et crédible de l'Iran. Aujourd'hui, le président Trump a décidé que ça suffit", a-t-il ajouté.

Les sanctions prévoient le gel de tous les actifs que M. Zarif possèderait aux 
États-Unis et interdit toute transaction avec lui, a précisé le Trésor américain dans un communiqué.

Washington cherchera aussi à empêcher les voyages de M. Zarif à l'étranger, même si l'administration américaine ne l'empêchera pas de participer aux activités de l'ONU à New York.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La fête des ethnies de la région du Nord-Ouest ouverte à Son La La 14e Fête culturelle des ethnies de la région du Nord-Ouest a débuté ce dimanche 18 août dans la ville de Son La, province éponyme (Nord-Ouest).