11/08/2020 16:03
Deux personnes ont été touchées par balles, plus de 100 autres ont été arrêtées, et 13 policiers ont été blessés dans une vague massive de pillages et de vandalismes lundi matin 10 août dans le centre-ville de Chicago aux États-Unis.
>>La police de la Maison Blanche blesse un suspect, Trump interrompt son point de presse
>>Quatorze blessés dans une fusillade lors de funérailles à Chicago

Polices au magasin de la compagnie Best Buy à Chicago (États-Unis) après les violences tenues le soir du 9 août. Photo : Getty Images/VNA/CVN

Un agent de sécurité et un civil ont été touchés par des tirs d'armes à feu et amenés à l'hôpital. Sur les 13 policiers blessés, un sergent a été frappé d'un coup de bouteille, tandis qu'un autre agent a eu le nez cassé. Cinq armes à feu ont été récupérées sur place.

Lors d'une conférence de presse lundi matin 10 août, l'inspecteur principal de la police de Chicago, David Brown, a indiqué que les pillages dans le centre-ville de Chicago étaient liés à une fusillade à Englewood dans le Sud de Chicago dimanche 9 août après-midi, dans laquelle des agents de police avaient réagi au signalement d'un jeune homme de 20 ans portant une arme à feu. L'individu s'est enfui et a tiré sur les policiers, qui ont riposté et touché le fuyard, à la suite de quoi celui-ci a été hospitalisé, mais son pronostic vital ne semble pas engagé.

À la suite de cette fusillade, une foule s'est rassemblée sur place, a rapporté M. Brown. Le département de police de Chicago a été informé de "plusieurs messages postés sur les médias sociaux" concernant des pillages envisagés dans le centre-ville, et a réagi en déployant 400 agents dans le centre-ville.

Le premier incident de pillage est survenu dans le quartier sud de Chicago, mais "bientôt, des caravanes se dirigeaient vers (le quartier de) Loop" pour commencer les pillages, selon M. Brown. Il s'agit de "purs actes criminels", a-t-il déclaré. Une vidéo publiée sur le réseau social montre une voiture blanche fonçant dans la vitrine d'un magasin tandis que des dizaines de personnes alignées sur les côtés applaudissent.

D'autres vidéos sur les médias sociaux montrent des foules brisant des vitrines et pénétrant dans des magasins dans les quartiers d'affaires du centre-ville de Chicago. La police a mis en place un plan de protection du quartier, et une équipe d'investigation a été affectée pour examiner les vidéos de sécurité de tous ces incidents; l'accès au centre-ville de Chicago sera soumis à restrictions entre 20h00 et 06h00 du matin à partir de lundi soir 10 août, et tous les congés des policiers de Chicago ont été suspendus, ont rapporté les médias locaux.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.