28/03/2019 15:56
Le déficit des comptes courants aux États-Unis a augmenté au 4e trimestre 2018 en raison du creusement du déficit commercial et du solde des transferts, selon les chiffres publiés mercredi 27 mars par le Département du commerce.

>>États-Unis: la décision de freiner l'économie n'est "pas encore prise"

Des conteneurs au port Long Beach, à Californie, aux États-Unis.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le déficit des comptes courants s'est établi à 134,4 milliards de dollars entre octobre et décembre, en données corrigées des variations saisonnières, grimpant de 6,2% par rapport au trimestre précédent.

Le déficit des comptes courants reflète le déséquilibre entre les États-Unis et le reste du monde sur les échanges de biens et de services ainsi que sur les revenus dits primaires (rémunération, produits des investissements) et secondaires (transferts courants).

Au quatrième trimestre, il représentait 2,6% du PIB, son plus haut niveau depuis 2012, contre 2,5% au trimestre précédent. Un sommet avait été atteint en 2005 avec un déficit des comptes courants équivalent à 6,3% du PIB. Le département du Commerce souligne qu'au 4e trimestre, les exportations de biens et services ont crû de 4,1 milliards de dollars à 934,3 milliards de dollars. Cela reflète une hausse des exportations de services (+2,1 mds USD) et une progression des retours sur investissements (+5,6 mds) qui ont compensé la diminution des exportations de marchandises (-3,7 mds USD).

Les importations et les paiements sur investissements ont aussi augmenté de 11,8 milliards à 1.100 milliards de dollars sur le trimestre. Sur l'ensemble de 2018, le déficit des comptes courants grimpe à 488,5 milliards de dollars contre 449,1 milliards en 2017. Il représente 2,4% du PIB contre 2,3% en 2017.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Fête du temple Dô à Bac Ninh La fête du temple Dô a été inaugurée vendredi 19 avril à Dinh Bang, une commune rattachée à la province de Bac Ninh (Nord). Des dizaines de milliers de visiteurs et des délégations de descendants des Ly doivent y participer durant trois jours.