23/10/2021 21:28
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>Les États-Unis dépassent les 700.000 morts du COVID-19
>>À son tour, New York choisit la contrainte pour vacciner ses policiers

Le COVID-19 est devenue la pandémie la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis, faisant plus de victimes que le VIH/sida, selon le site d'information The National. L'approche initiale du gouvernement américain à l'égard du VIH/sida et du COVID-19 était "le déni et l'indifférence", écrit The National dans un reportage publié vendredi 22 octobre. Lorsque le sida a fait des ravages dans certaines régions du pays au début des années 1980, le gouvernement fédéral a détourné le regard et a même réduit les dépenses des organismes de santé publique, selon The National. Quant à la pandémie de COVID-19, lorsqu'elle a été signalée aux États-Unis, la Maison Blanche en a minimisé les risques, l'assimilant à "une grippe ordinaire", souligne le reportage. Ces deux crises, ajoute The National, ont touché de manière disproportionnée les groupes minoritaires et les communautés les plus pauvres. La pandémie de COVID-19 a fait jusqu'à présent environ 730.000 morts aux États-Unis, tandis que l'on estime qu'au moins 700.000 personnes sont mortes du VIH/sida dans le pays.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Ka Lu, musée à ciel ouvert de la culture des Vân Kiêu Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.