21/06/2014 00:07
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, et le secrétaire américain au Trésor, Jacob Lew, ont jugé nécessaire, le 19 juin à Berlin, d'accroître l'investissement pour soutenir une reprise économique encore fragile des deux côtés de l'Atlantique.
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble (gauche), et le secrétaire américain au Trésor, Jacob Lew, le 19 juin à Berlin. Photo : AFP/VNA/CVN


"Davantage peut être fait tant aux États-Unis qu'en Europe pour renforcer la croissance et la création d'emplois, particulièrement en matière d'efforts pour stimuler les investissements publics et privés", a déclaré Jacob Lew, de passage à Berlin, après s'être rendu en Israël, en Arabie Saoudite et dans les Émirats arabes unis.

De son côté, son homologue allemand, conservateur et grand défenseur de l'orthodoxie budgétaire, a souligné le besoin de "beaucoup plus d'investissements privés", notamment dans les infrastructures.

Les deux ministres ont également indiqué qu'ils "sont d'accord sur l'importance de continuer les négociations pour arriver à un accord" sur le traité de libre-échange entre l'Union européenne et les États-Unis (TTIP), en discussion depuis l'été 2013.

Si les premières visites de Jacob Lew en Allemagne avaient été marquées par des demandes pressantes à l'Allemagne de s'éloigner un peu de son credo de l'assainissement budgétaire pour davantage stimuler la croissance, les deux responsables ont tenu le 19 juin à se montrer sur la même longueur d'onde.

"Nous continuons à penser qu'il y a un problème de demande dans le monde et à croire que les politiques permettant de renforcer la demande seraient utiles, mais nous sommes d'accord sur le besoin d'un équilibre entre démarches à court terme et démarches à long terme", a déclaré M. Lew.

Alors que l'Europe peine à sortir de la crise et à retrouver une croissance permettant de créer des emplois, le débat fait rage entre les tenants d'un assouplissement temporaire de la discipline budgétaire pour donner un coup de fouet à l'économie européenne et ceux qui prônent une poursuite de l'assainissement des finances publiques.

AFP/VNA/CVN






Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.