26/01/2019 15:12
Le président américain, Donald Trump, a déclaré vendredi 25 janvier qu'un accord avait été trouvé pour rouvrir les services gouvernementaux des États-Unis, et qu'il signerait à cet effet un projet de loi permettant le financement du gouvernement jusqu'au 15 février.
>>Trump mis en échec au Sénat, pas d'issue imminente au "shutdown"
>>Trump annonce qu'il prononcera son discours sur l'état de l'Union le 29 janvier

Le président américain Donald Trump annonce la fin temporaire du "shutdown", le 25 janvier 2019 à la Maison Blanche, à Washington.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous sommes parvenus à un accord pour mettre fin au shutdown et rouvrir le gouvernement fédéral", a déclaré M. Trump lors d'une conférence de presse impromptue à la Maison-Blanche, ajoutant qu'il signerait un projet de loi permettant de financer le gouvernement pour trois semaines, et de dégager davantage de temps pour le débat sur le mur à la frontière.

M. Trump a annoncé qu'une "commission de conférence bipartisane" composée de représentants du Sénat, à majorité républicaine, et de la Chambre des Représentants, à majorité démocrate, serait formée pour travailler sur la question de la sécurité des frontières, avec le financement du mur frontalier en tête de son ordre du jour.

Les dirigeants des partis républicain comme démocrate ont salué cette annonce de M. Trump.

Le chef de file de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, s'est réjoui qu'un accord ait été trouvé, tandis que le chef de file de la minorité à la chambre haute, Chuck Schumer, a reconnu qu'il y avait "de la bonne foi" pour parvenir à un accord sur le financement du mur. La fermeture partielle des services gouvernementaux est entrée dans son 35e jour, repoussant le record de plus long "shutdown" de l'histoire des États-Unis.

Plus de 800.000 fonctionnaires fédéraux sont affectés, beaucoup d'entre eux étant mis en congés forcés ou contraints de travailler sans solde.
 
Xinhua/VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam