12/07/2021 21:31
Face à des évolutions compliquées de la crise sanitaire, le Comité de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19 de Hô Chi Minh-Ville a décidé de convertir la zone de traitement des patients hospitalisés de la 2e antenne de l'Hôpital d'oncologie (ville de Thu Duc) en un Centre de réanimation COVID-19 comprenant 1.000 lits.
>>HCM-Ville se prépare à injecter 1,1 million de doses de vaccin
>>La lutte contre le COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville 
>>COVID-19 : 662 nouveaux cas détectés lundi matin 12 juillet

Zone de traitement des patients hospitalisés de la 2e antenne de l'Hôpital d'oncologie à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNN/CVN

Le Centre de réanimation COVID-19 a une infrastructure moderne, capable  d'être en charge par respirateurs de 1.000 patients à la fois. Le centre verra la participation de spécialistes en réanimation d'urgence de l'Hôpital populaire 115, de l'Hôpital populaire Gia Dinh et de spécialistes travaillant dans les polycliniques de 1ère classe de la ville et d'autres provinces.

Le centre contribuera à réduire le fardeau du traitement des patients COVID-19 pour l'Hôpital des maladies tropicales de Ho Chi Minh-Ville et de l'Hôpital Cho Rây.

Des équipements médicaux spécialisés tels que  respirateurs, appareils de dialyse, ECMO, moniteurs de patients, etc. seront mobilisés à partir des ressources des hôpitaux de la ville. À cela s'ajoutera des équipements modernes de la zone de traitement des patients hospitalisés de la 2e antenne de l'Hôpital d'Oncologie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.