17/06/2019 22:39
Une réunion ministérielle du Groupe des 20 (G20) a convenu dimanche 16 juin de créer un cadre international visant à établir des mesures volontaires pour réduire la pollution plastique dans l'océan.
>>Pollution des gratte-ciel: New York veut donner l'exemple
>>Océans: en vue du G20, Tokyo affiche des mesures contre la pollution plastique

Le nettoyage de déchets de plastique à la baie Lampung en Indonésie le 21 février. Photo: AFP/VNA/CVN

La réunion de deux jours sur les transitions énergétiques et l'environnement international pour une croissance durable s'est tenue dans la ville de montagne touristique de Karuizawa, dans le centre du Japon.

"Les déchets marins (...) sont un problème qui exige une action urgente au vu de ses impacts néfastes sur les écosystèmes marins, la subsistance (des personnes qui en dépendent) et les industries de la mer (...) et potentiellement la santé humaine", a déclaré un communiqué publié après la réunion.

"Nous continuerons de chercher activement des solutions à ces problèmes mondiaux", a affirmé au cours d'une conférence de presse le ministre japonais de l'Environnement, Yoshiaki Harada, qualifiant l'accord de "réussite majeure" en amont du sommet du G20 à Osaka plus tard ce mois-ci.

Dans ce cadre, chaque membre du G20 devra faire un rapport sur les progrès faits sur ses mesures volontaires en vue de résoudre le problème des déchets plastiques marins. Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, environ 300 millions de tonnes de déchets plastiques sont produits chaque année, dont 8 millions atterrissent dans les océans.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Rendez-vous au Festival des fleurs de Dà Lat en décembre Le 8e Festival floral de Dà Lat se déroulera du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre.