10/04/2020 21:33
Les amendements de la Loi sur les entreprises seront examinés par l’Assemblée nationale lors de sa prochaine session prévue fin mai. Ils visent notamment à mieux protéger les intérêts des petits actionnaires et à optimiser le management pour garantir la pérennité de l’entreprise.
>>Des milliers travailleurs risquent de perdre leur travail
>>Garder leurs travailleurs, un défi pour les entreprises face au COVID-19

Dans une usine de la Sarl Hand Vietnam, province de Bac Giang (Nord).
Photo : Dông Phu/VNA/CVN

Selon les statistiques, quelque 14.000 entreprises déposent le bilan chaque mois au Vietnam. Ces échecs s’expliqueraient en partie par une défaillance de management.

Selon Phan Duc Hiêu, directeur adjoint de l’Institut central pour la gouvernance économique, le management joue un rôle crucial dans le développement d’une entreprise. Or, cette question est très souvent sous estimée.

"Si la société est dotée d’un management efficace, elle pourra facilement trouver des investisseurs prêts à entrer dans le capital social. Les gestionnaires à l’écoute du personnel sauront éviter les conflits internes qui risquent de ralentir les activités et menacer la continuité de l’entreprise", dit-il.

Dans une société, la défense des intérêts des petits détenteurs de titres est essentielle pour assurer une gouvernance efficace. Or, les dispositions de l’actuelle loi sur les entreprises ne permettent pas encore la pleine expression de leurs droits.

Dâu Anh Tuân, chef du Service des affaires juridiques relevant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, relève que les droits de vote dont disposent les petits actionnaires sont insuffisants et ne leur permettent pas de s’impliquer comme ils le souhaiteraient dans la gestion d’une société ou d’une entreprise familiale. Les postes stratégiques sont souvent confiés aux principaux actionnaires ou aux membres de la famille sans tenir compte de leurs compétences réelles à diriger l’entreprise. Ce procédé peut amener à des fautes de gestion regrettables et à mettre en péril la société.

"La nouvelle Loi sur les entreprises vise à améliorer le management de l’entreprise par le biais d’une plus grande représentation des actionnaires minoritaires. Le gouvernement doit mettre en place un dispositif concret pour faciliter son application. Il existe dans le monde de nombreux  instituts de management et des associations de défense des actionnaires minoritaires. Leur objectif est de veiller à ce que les petits porteurs puissent s’impliquer dans la gouvernance et les décisions stratégiques de leur entreprise", propose Dâu Anh Tuân.

De l’avis des économistes, les modifications permettront d’encourager les investissements dans l’économie et de rendre le management d’entreprise plus conforme aux pratiques internationales.
 
VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.