22/03/2018 23:19
Ces derniers temps, les activités touristiques dans les localités du delta du Mékong ont été florissantes. La région a attiré de nombreux voyageurs, notamment des étrangers.

>>Cân Tho comptabilise 1,8 million de touristes en deux mois
>>Des mesures pour le développement durable du bassin du Mékong
 

Le village aux fleurs de Sa Déc, dans la province de Dông Thap.
Photo : Van Tri/VNA/CVN


Selon le Comité populaire de la province de Dông Thap, en février 2018, ses sites touristiques ont accueilli plus de 700.000 voyageurs, en hausse de 60% par rapport à la même période de l’année dernière. Recettes totales : 96 milliards de dôngs. Les sites les plus prisés sont la zone touristique culturelle de Phuong Nam, le village aux fleurs de Sa Dec, la zone de vestiges de Nguyên Sinh Sac, le Parc national de Tràm Chim, les zones touristiques de Xeo Quyt, Dông Sen Thap Muoi, Gao Giông.

Situé à une dizaine de kilomètres de Sa Déc, le district de Lai Vung est le royaume des mandarines roses. Pour seulement 50.000 dôngs, les touristes peuvent admirer des mandariniers chargés de fruits et déguster sur place des mandarines juteuses et parfumées. "À l’occasion du Têt du Chien, le district a attiré près de 29.000 visiteurs, pour 9,2 milliards de dôngs de recettes. Un résultat inattendu, qui a  ouvert de nouvelles perspectives de développement touristique", a fait savoir Lê Quang Biêu, chef du Bureau de la culture et de l’information du district.

Selon le vice-président du Comité populaire de Kiên Giang, Mai Van Huynh, au Têt, sa province a accueilli près de 279.000 touristes, soit une croissance de près de 23% en un an, dont 13.130 étrangers, ce qui a généré 242 milliards de dôngs de recettes. Au cours des deux premiers mois de 2018, Kiên Giang a comptabilisé plus d’un million de touristes, dont 120.000 étrangers, et 1.115 milliards de dôngs de recettes.


D’après Pham Vu Hông, président du Comité populaire de Kiên Giang, "avec plus de 4.580 milliards de dôngs en 2017, Kiên Giang a réalisé le chiffre d’affaires touristique le plus élevé du delta du Mékong".

Sun Group vient d’inaugurer un téléphérique de trois câbles au-dessus de la mer reliant le bourg d’An Thoi aux îlots de Hon Roi, Hon Dua et Hon Thom de la commune de Hon Thom (au sud du Phu Quôc). D'une longueur de 8 km, c’est le plus long du monde. Grâce à cet ouvrage, de nouveaux produits touristiques seront lancés afin d’attirer davantage de visiteurs.

Quant à la province d’An Giang, elle a connu aussi une forte augmentation touristique. Par exemple, la zone touristique nationale de Núi Sam, dans la commune de Vinh Tê, ville de Châu Dôc, a attiré plus de 200.000 personnes du 1er au 4e jour du 1er mois lunaire. Ce mont de 284 m de haut héberge une centaine de pagodes et de temples, dont plusieurs situés dans des grottes. Le site séduit pour ses beaux paysages et ses nombreux édifices religieux.
 

Le téléphérique de Hon Thom permet aux visiteurs d'admirer le panorama de l'île éponyme.
Photo : Lê Sen/VNA/CVN


Continuer à promouvoir le tourisme

"À l’occasion du Têt traditionnel, le nombre de touristes à Cân Tho a bondi de plus de 10% par rapport à la même période de 2017, avec 76 milliards de dôngs de chiffre d’affaires", a informé Lê Minh Son, directeur adjoint du Service municipal de la culture, des sports et du tourisme.

Cân Tho a lancé de nouveaux services touristiques, notamment un service de voiture électrique reliant le quai de Ninh Kiêu à des destinations célèbres telles que le marché flottant de Cai Rang, le monastère Zen Trúc Lâm Phuong Nam, le village touristique de My Khanh, la maison communale de Binh Thuy et l'ancienne maison Binh Thuy.

Le secteur du tourisme local s'est associé à de grands voyagistes et villes comme Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Dà Nang pour promouvoir son tourisme.

Les provinces de Dông Thap, Long An et Tiên Giang, en partenariat avec Hô Chi Minh-Ville, ont collaboré pour mettre sur pied un nouveau circuit touristique dénommé "Un tour trois destinations". Une première. Car d’après des spécialistes, le delta du Mékong comprend beaucoup de sites assez similaires d’une localité à l’autre. Pour diversifier l’offre et éviter une certaine monotonie aux touristes, une coopération entres les localités est conseillée.

 

Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.