13/12/2018 20:45
Ces quatre dernières années, trois villages artisanaux khmers se sont développés dans le district de Trà Cú, province de Trà Vinh (Sud). Ils répondent à une forte demande et bénéficient du soutien des autorités locales.
>>Bac Giang: de la pâte au papier, dans les secrets de l’artisanat des Cao Lan
>>Bientôt le festival d’Ok Om Bok de Trà Vinh

Le village de métier traditionnel de la commune de Hàm Giang, dans le district de Trà Cú (Trà Vinh), a été créé il y a plus de 50 ans.
Photo: Phuc Son/VNA/CVN

Deux des villages se situent dans les communes de Dai An et de Hàm Giang. Le village de tissage de carex est quant à lui dans la commune de Hàm Tân.

Au village artisanal de Dai An, toutes les créations sont réalisées en bambou: tables, chaises, paniers, outils pour la pêche et autres articles ménagers, souvenirs, ou encore objets de décoration pour les maisons. Les visiteurs viennent s’y divertir et s’y reposer. 

Le village artisanal de Hàm Giang a également recours au bambou pour produire des lits, des tables, des chaises et d’autres articles ménagers de qualité, tous très demandés par les restaurants et les sites touristiques.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce de la province, cette dernière a déboursé plus de 9,6 milliards de dôngs pour la construction de neuf routes en béton d'une longueur totale de 8,2 km et pour aider les producteurs domestiques de Hàm Giang, comme Trì Canh, pour la construction d'un atelier, pour l'achat d'installations et la formation professionnelle de plusieurs travailleurs.

Thach Chi Na, artisan de Hàm Giang, a déclaré que depuis 2015, plusieurs ménages du village fabriquant des produits artisanaux se sont réuni en coopérative d’artisanat grâce au soutien de la province. Leurs produits se vendent localement et dans des provinces comme Bên Tre, Sóc Trang, Cà Mau et Bac Liêu, a-t-il ajouté. Les travailleurs du village ont un revenu quotidien moyen de 200.000 à 250.000 de dôngs.

Selon Dô Van Dung, vice-président du Comité populaire de la commune de Dai An, la production ne peut répondre à la forte demande. Des produits comme les paniers, les vases à fleurs et les paniers à fleurs sont prisés des touristes, des restaurants et des hôtels. Cependant, les deux villages sont confrontés à une pénurie de matériaux car le bambou cultivé localement ne couvre que 30% de leurs besoins. La plupart des bambous doivent être achetés auprès d'autres provinces, ce qui élève les coûts de production.

Le village de tissage de tapis de carex de Hàm Tân, dans le district de Trà Cú, province de Trà Vinh, fonctionne depuis près de 100 ans.
Photo: An Hiêu/VNA/CVN

Un village de métier centenaire

Dans le village de tissage de tapis de carex de Hàm Tân, les habitants produisent divers types de carex depuis près de 100 ans. Le village est célèbre pour ses tapis de haute qualité, blancs ou colorés.

Hàm Tân compte plus de 2.250 ménages, parmi lesquels 478 tissent des nattes et 91 plantent des carex, un genre de la famille des Cyperaceae utilisé pour la fabrication de nattes. Le village produit plus de 140.000 tapis de carex par an.

Liêng Phuoc Thiên, président du Comité populaire de la commune de Hàm Tân, a déclaré: ''À Hàm Tân, la plupart des gens savent tisser des nattes de carex. En plus de travailler sur les champs, ils utilisent leur temps libre pour tisser des nattes''.

La commune a également fourni de l'argent aux habitants pour qu'ils achetent des carex pour tisser des nattes ou pour les planter afin d’augmenter leurs revenus. Les chercheurs de la province ont également créé des machines à tisser les nattes.

De plus, la commune a aidé les villageois à acheter des machines à tisser les nattes pour améliorer leur productivité. En 2016, grâce au soutien de la commune, Trân Minh Canh à Hàm Tân a payé seulement ''50% du prix d’une machine à tisser les tapis d'une valeur de 35 millions de dôngs. Cette machine  permet à sa famille à tisser de 10 à 12 tapis de carex par jour''. Auparavant, sa famille ne pouvait en fabriquer manuellement que quatre par jour.

Diêu Thuy/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.