17/11/2020 15:27
L'équipe de France Espoirs, pas rassasiée par sa qualification pour l'Euro-2021, a battu la Suisse (3-1), invaincue jusque-là, pour lui prendre au finish la première place du groupe, lors de la 10e et dernière journée des éliminatoires, lundi 16 novembre à Caen.
>>Les Bleuets se rapprochent de l'Euro-2021 en battant la Slovaquie
>>Euro Espoirs: Edouard sauve le match des Bleuets

Les Bleuets, déjà vainqueurs du Liechtenstein le 12 novembre à Vaduz, ont dominé la Suisse pour se hisser en tête de leur groupe des qualifs pour l'Euro-2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Normands et conquérants". Les Bleuets ont fait leur la devise du club normand, qui barre les murs du stade Michel-d'Ornano, à huis clos.

Quatre jours après avoir assuré, au Liechtenstein (5-0), leur billet pour le Championnat d'Europe, les coéquipiers de Jeff Reine-Adelaïde ont rempli leur second objectif, terminer en tête, au cours d'une soirée qui a confirmé l'étendue de leur potentiel.

Ils ont signé une belle revanche face à la "Nati", la seule sélection à les avoir battus lors de cette campagne (3-1) et victorieuse jusque-là de ses neuf rencontres, sur un score qui leur permet de repasser devant.

L'entraîneur Sylvain Ripoll voulait du "caractère", ses joueurs l'ont servi. Alors que la Suisse avait repris la pole à la 88e grâce à Kastriot Imeri, les Bleuets ont répondu dans le temps additionnel, par Randal Kolo Muani (90e+2).

Guendouzi décisif 

Le Nantais a profité du gros travail de Mattéo Guendouzi, qui a récupéré le ballon sur la ligne médiane puis enchaîné par un débordement de 50 m, pour offrir un finish mérité aux Bleuets. Le tout à dix contre onze!

"C'est le mental, c'est la force de l'équipe", a salué le milieu du Hertha Berlin, venu crier sa rage devant le banc des remplaçants qui s'est jeté sur lui lors de la célébration.

Auteur d'un doublé (18e, 23e) plus tôt, Odsonne Edouard avait récompensé le bon début de match de Français revanchards, qui ont mis le feu au lac par leur pressing et leur enthousiasme.

Cette performance, dernier match des Bleuets avant l'Euro, va forcément créer des attentes.

L'attaquant du Celtic Glasgow a rejoint en tête du classement des buteurs l'Anglais Eddie Nketiah (11 buts) et dans sa foulée, c'est toute une équipe qui peut rêver en grand pour 2021, entre l'Euro et les Jeux olympiques.

En Hongrie et en Slovénie, dans une compétition coupée en deux (24-31 mars pour les poules, 31 mai-6 juin pour la phase finale), les Bleuets espéreront aller plus loin que la génération précédente, qui s'était arrêtée en demi-finale en 2019.

"L'objectif, ça sera de gagner. Je sais qu'on a un très bel effectif. Je suis convaincu qu'il y a quelque chose de très beau à faire", a assuré Guendouzi.

Edouard proche du triplé 

Odsonne Edouard (droite) est le meilleur buteur des éliminatoires. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"Si les joueurs sont aussi investis, avec les qualités qui sont les leurs, il est évident qu'on peut faire quelque chose de bien", a rénchéri Ripoll.

Le match contre la Suisse leur a donné des certitudes, aussi bien en attaque qu'en défense, malgré l'absence de plusieurs cadres, parmi lesquels Houssem Aouar, Dayot Upamecano, Wesley Fofana et Jonathan Ikoné.

Devant, Edouard a régalé. Il est allé remporter son duel face à Anthony Racioppi à la conclusion d'un contre initié par Guendouzi et bien amené par Jeff Reine-Adelaïde. Il a signé le break cinq minutes plus tard, tout seul, en malin, en profitant d'une erreur d'appréciation du défenseur Cédric Zesiger.

Le poteau a mis fin au feu d'artifice, en repoussant le tir qui lui aurait offert un triplé en dix minutes (27e). Dans la foulée, la reprise d'Amine Gouiri, cadrée, a trouvé la cheville du gardien de Dijon, auteur d'un arrêt acrobatique.

Troisième larron de l'attaque, le capitaine Reine-Adelaïde s'est aussi mis en évidence, mais il a manqué de réalisme sur ses deux plus grosses occasions (49e, 57e), laissant la Suisse dans le match.

En défense, et c'est une autre leçon positive du match, la charnière Badiashile-Koundé a imposé sa solidité, ne laissant que des miettes à Andi Zeqiri, le buteur adverse (9 buts).

En toute fin, la France a commencé à manquer de carburant, après l'exclusion de Colin Dagba (58e). Imeri a bien failli lui faire payer. Mais son caractère a fini par faire la différence. Prometteur.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.