17/10/2018 22:42
>>L'espérance de vie se maintient au-delà de 81 ans en Belgique
>>Un Japonais de 112 ans officiellement reconnu doyen de l'humanité

En 2040, l'Espagne pourrait se retrouver en tête d'un palmarès de l'espérance de vie, détrônant le Japon, tandis que les États-Unis chuteraient de la 43e à la 64e place, selon une étude publiée mercredi 17 octobre. En 2040, l'Espagne (1re), le Japon (2e), Singapour (3e, comme en 2016) et la Suisse (4e, en recul) auront une espérance de vie supérieure à 85 ans pour les deux sexes. Pour l'Espagne, si les tendances en matière de santé persistent, l'espérance de vie moyenne pourrait atteindre 85,8 ans (contre 82,9 ans en 2016). Et, dans 59 pays, dont la Chine (qui se hisserait du 68e rang au 39e), elle devrait dépasser les 80 ans d'ici 2040, selon ces projections. Le Portugal grimpe de la 23e place à la 5e, tandis que le Canada et la Belgique régressent, selon ce scénario (respectivement de la 17e à la 27e place et de la 21e à la 28e). La France conserverait sa 8e place dans ce palmarès de la longévité, en dépit d'un gain prévu de deux ans d'espérance de vie (de 82,2 ans en 2016 à 84,3 en 2040). Parmi les nations du dernier rang de ce classement, avec une durée de vie qui serait inférieure à 65 ans en 2040, figurent des pays d'Afrique comme la République centrafricaine, le Lesotho, la Somalie et le Zimbabwe. L'étude, parue dans la revue médicale The Lancet, prend en compte 250 causes de décès de 2016 à 2040 dans 195 pays et territoires.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.