30/12/2020 10:30
Lionel Messi préservé, c'est l'ailier français Ousmane Dembélé, de retour de blessure, qui a permis au FC Barcelone de sauver la mise mardi 29 décembre à domicile contre Eibar (1-1) en Liga, pour clore une rude et épineuse année 2020 sur une nouvelle désillusion.
>>Messi dépasse Pelé comme meilleur buteur dans un seul club avec 644 buts
>>Espagne : Alba fait respirer le Barça

L'ailier français de Barcelone, Ousmane Dembélé (centre), fête son but lors du match de Liga à domicile face à Eibar, le 29 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Remis d'une élongation des ischio-jambiers de la cuisse droite, "Dembouz" a ouvert son pied droit à la reprise d'un centre à ras de terre de Junior Firpo (67e) pour égaliser après l'ouverture du score surprise du capitaine basque Kike Garcia (57e), sur une erreur défensive de Ronald Araujo.

Alors que la "Pulga" (puce en espagnol) Messi, présent dans les tribunes du Camp Nou mardi soir 29 décembre, a bénéficié de deux jours de repos supplémentaires pour soigner des douleurs à la cheville droite, c'est l'ailier international français, véritable facteur X du Barça quand il est apte à jouer, qui a sauvé les meubles pour les Blaugranas après son entrée en jeu à la pause à la place de Sergino Dest.

"Comment est-ce possible que nous n'ayons pas gagné ce match ? On s'est créé des occasions, on rate un pénalty, et on offre un but, le seul tir cadré qu'ils ont eu... Il y a beaucoup de choses contre nous", a résumé l'entraîneur du Barça, Ronald Koeman, en conférence de presse d'après-match.

Après une première partie de saison décevante, le Barça termine donc 2020 avec une nouvelle contre-performance, à la 6e place du classement, à sept points de deux coleaders, l'Atlético et le Real Madrid (32 pts), qui jouent mercredi 30 décembre respectivement contre Getafe et Elche...

Et sur une autre note négative : Philippe Coutinho est sorti en boitant dans le temps additionnel, faisant craindre une blessure.

Griezmann inoffensif

Ousmane Dembélé, pour sa part, termine l'année civile avec le sourire, après avoir longuement souffert de blessures à répétition depuis la fin d'année 2019.

Un rayon de lumière dans la pénombre catalane mardi soir 29 décembre. Car hormis le détonateur Dembélé, rien de rassurant : Braithwaite a manqué un pénalty accordé avec l'aide du VAR dès l'entame (8e), puis son but (25e) a été annulé pour une position de hors-jeu.

Le champion du monde français Antoine Griezmann a été totalement absent, avec deux petites frappes inoffensives à son compteur, et une participation dérisoire.

Enlisé dans ses problèmes, avec des résultats en dents de scie, un mercato hivernal à préparer, des élections pour la présidence du club qui arrivent le 24 janvier et la prolongation de Lionel Messi à négocier, le FC Barcelone espère revoir le jour en 2021.

Plus tôt dans la soirée de mardi 29 décembre, le Séville FC de Julen Lopetegui a dominé le Villarreal d'Unai Emery 2-0, remontant ainsi provisoirement à la 3e place de Liga (26 pts), ex-aequo avec son adversaire du soir et la Real Sociedad.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Quang Binh : 122 millions d'euros pour le Festival international des fleurs 2023 Le Festival international des fleurs 2023 aura lieu du 1er décembre 2023 au 31 mai 2024 dans la commune de Hai Ninh, district de Quang Ninh, province de Quang Binh (Centre), sur une superficie de 89 ha.