21/08/2017 18:43
Le conducteur de la fourgonnette qui a foncé dans la foule jeudi dernier 17 août à Barcelone, faisant 13 morts et des dizaines de blessés, a été identifié, a indiqué lundi 21 août la police catalane.
>>Attentats : un impact négatif de "courte durée" sur les villes
>>La police sur la piste d'une cellule d'une douzaine de personnes
>>Attentat de Barcelone : messages de condoléances de dirigeants vietnamiens

Photo fournie par la police catalane le 18 août de Younès Abouyaaqoub, l'un des suspects des attentats en Espagne.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Mossos d’Esquadra ont annoncé sur les réseaux sociaux avoir identifié le conducteur de l’attentat de Barcelone, sans révéler son identité. 

De son côté, le ministre catalan de l’Intérieur, Joaquim Forn, a confirmé lundi 21 août qu’il s’agirait de Younès Abouyaaqoub, toujours recherché. 

Tout indique que Younès Abouyaaqoub est le conducteur de la fourgonnette, a-t-il déclaré, ajoutant que cet attentat et l’incident survenu sur l’avenue Diagonal, lorsqu’une voiture a forcé un contrôle de la police et a été retrouvée peu après dans la banlieue de Barcelone, sont vraisemblablement reliés.

Des policiers espagnols contrôlent des véhicules à la frontière franco-espagnole à La Jonquera, le 20 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Forn a également relevé que, pour le moment, les services de sécurité écartent la possibilité d’une attaque imminente, d’où le maintien du niveau d’alerte antiterroriste au niveau 4, sur une échelle de 5.

L’Espagne a été secouée par deux attaques terroristes en moins de dix heures, faisant 14 morts et une centaine de blessés. La première à la fourgonnette, commise jeudi 17 août en fin d’après-midi en plein cœur de Barcelone, alors que la seconde, avec le même mode opératoire, a été perpétrée aux premières heures de vendredi 18 août dans la station balnéaire de Cambrils, près de Tarragone, à une centaine de kilomètres de la capitale catalane.

Ces attentats ont été revendiqués par l’organisation terroriste autoproclamée État islamique (EI/Daech).

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).