18/06/2020 15:39
Avec deux buts de sa jeune pépite portugaise Joao Felix (20 ans), de retour de suspension, l'Atlético Madrid a étrillé Osasuna 5-0 ce mercredi 17 juin pour la 29e journée de Liga et commence à entrevoir les portes de la Ligue des champions.
>>Espagne : dans un Camp Nou vide, le Barça gagne et creuse l'écart
>>Espagne : le Séville FC accroché chez Levante

Les joueurs de l'Atlético de Madrid fêtent leur victoire face à Osasuna, à Pampelune, le 17 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Discuté, critiqué, mais présent quand il le faut : le jeune milieu offensif Joao Felix, recrue la plus chère de l'histoire des Colchoneros l'été dernier (126 millions d'euros) mais qui a traversé une saison compliquée, a prouvé avec cette reprise en boulet de canon pleine lucarne (27e) et ce deuxième but facile (56e) mercredi 17 juin, qu'il pouvait devenir le maître à jouer d'un Atlético en "mission Ligue des champions".

Marcos Llorente (79e), Alvaro Morata (81e), et Yannick Carrasco (88e), coup sur coup, ont scellé la belle victoire des "rojiblancos", leur plus large victoire cette saison.

Les Madrilènes ont longtemps connu des problèmes d'efficacité devant le but cette saison, mais ont marqué cinq fois en six frappes cadrées à Pampelune.

Et Joao Felix (six buts en 21 matches en Liga cette saison), en précurseur, avait déjà marqué deux fois lors de ses trois dernières apparitions avant la pause forcée de trois mois, contre Villarreal et Séville.

Victime d'une légère entorse au genou gauche fin mai, le Portugais, suspendu pour le retour de l'Atlético sur les terrains dimanche 21 juin à Bilbao, est revenu plein d'entrain ce mercredi 17 juin, avec son premier doublé en Liga.

"Grand espoir" 

L'attaquant portugais de l'Atlético de Madrid, Joao Felix (gauche), félicité par le défenseur colombien Santiago Arias après son second but face à Osasuna, à Pampelune, le 17 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN
Joao Felix a eu du mal à entrer dans son match, mais a offert quelques actions lumineuses, à l'image de ce numéro dans la surface face à Unai Garcia (42e) qui a failli se transformer en passe décisive pour Angel Correa.

"Il a traversé le passage obligé du footballeur : une grande saison, une blessure, à son retour il n'a pas été au même niveau... Il a véritablement commencé sa saison quand il est revenu contre Villarreal, Séville et Liverpool. Il est jeune, et nous avons grand espoir qu'il soit déterminant pour l'équipe", détaillait son entraîneur Diego Simeone mardi 16 juin en conférence de presse.

Associé en attaque avec Diego Costa, le duo s'est montré tranchant et l'Atlético a dominé collectivement, dans la veine de son bon match à Bilbao qui n'avait pas mené au résultat escompté (1-1).

Plus séduisants qu'à l'accoutumée, les rojiblancos ont pris le pli de leur tandem d'attaque, dans le sillage d'un Diego Costa très actif dans la surface (8e, 20e, 25e), et qui a transmis une offrande à son coéquipier portugais pour son doublé (56e).

Une belle opération sur le terrain, et au classement aussi : grâce à ce succès, les Madrilènes doublent provisoirement la Real Sociedad et Getafe et remontent à la 4e place du championnat, à deux points du 3e, le Séville FC, qui reçoit le leader Barça vendredi 19 juin.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.