22/11/2018 23:26
Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez entame jeudi 22 novembre une visite officielle à Cuba, la première d'un dirigeant espagnol depuis plus de 30 ans. Au pouvoir depuis moins de six mois, le nouveau dirigeant socialiste espagnol va rester deux jours sur l'île communiste, avec un agenda mêlant politique, économie et culture.
>>Cuba vers une nouvelle Constitution, après trois mois de débats
>>Cuba: le Parlement approuve le projet de nouvelle Constitution

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez (gauche), le 16 octobre à Madrid.
Photo: AFP/VNA/CVN

Premier chef de gouvernement espagnol à effectuer une visite officielle à Cuba depuis plus de 30 ans - le dernier avait été le socialiste Felipe Gonzalez en 1986 -, Pedro Sanchez entend "normaliser, stabiliser et approfondir les relations entre l'Espagne et Cuba", a souligné une source gouvernementale à Madrid.

"C'est le début d'une nouvelle étape dans les relations, non seulement sur le plan politique mais aussi commercial et économique", a déclaré l'ancien secrétaire d'État socialiste espagnol aux Affaires européennes Diego Lopez Garrido, cité par l'AFP.

Sanchez veut aussi mettre fin à une "anomalie", selon la source gouvernementale, aucun dirigeant espagnol n'ayant effectué de visite sur l'île ces dernières années alors que le président français François Hollande ou le pape François s'y étaient rendus en 2015. 2016 avait été ensuite marquée par la visite historique du président américain Barack Obama.

La visite de Pedro Sanchez intervient d'ailleurs quelques jours après une nouvelle rencontre officielle lundi 19 novembre entre l'UE et les autorités cubaines dans le cadre de leur accord historique "de dialogue politique et de coopération", entré en vigueur en novembre 2017.

"Cuba est en train de s'ouvrir et cela intéresse nos entreprises d'être en bonne position pour obtenir des contrats importants", a souligné une autre source gouvernementale espagnole. L'Espagne est le deuxième partenaire commercial de Cuba après le Venezuela. Environ 140.000 Espagnols vivent à Cuba et 100.000 y vont chaque année en vacances. Ses entreprises y opèrent essentiellement dans le tourisme.
 
APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Hanoï attache une grande importance à l'expansion du marché du tourisme international Le 11 décembre, le chef adjoint du Service du tourisme de Hanoï, Nguyên Anh Dung, a déclaré qu'en 2018, le secteur du tourisme avait affirmé son rôle et sa position en tant que secteur économique majeur ayant une croissance stable. Ce qui contribue efficacement à la restructuration économique de la ville.