09/12/2019 17:21
Une centaine de touristes se trouvaient lundi 9 décembre "sur ou autour" du volcan de White Island en Nouvelle-Zélande au moment de son éruption et un certain nombre d'entre eux sont portés disparus, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern.
>>Climat : en Nouvelle-Zélande, plus de 40.000 personnes pour le climat

Le volcan Whakarri ou White Island en Nouvelle-Zélande.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous pensons qu'environ 100 personnes étaient sur ou autour de l'île, dont certaines dont on a perdu la trace", a-t-elle déclaré aux journalistes à Wellington, peu après cette éruption qui s'est produite en début d'après-midi. "C'est une situation qui évolue et bien sûr toutes nos pensées vont aux personnes concernées", a-t-elle ajouté.

L'Agence nationale de gestion des situations d'urgence a déclaré que cette éruption volcanique modérée était dangereuse pour les personnes se trouvant à proximité du volcan. Des images retransmises en direct du volcan montrent plus d'une demi-dizaine de personnes marchant au bord du cratère à 14h10 heure locale (1h10 GMT), avant que les caméras ne s'éteignent au bout de quelques minutes.

La maire de Whakatane, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de l'île volcanique inhabitée de White island, Judy Turner, a déclaré à Radio NZ que des personnes ont été au minimum blessées. "Je ne suis pas sûre de l'étendue ou de la nature de ces blessures (...) Les services d'urgence attendent leur retour de l'île pour pouvoir les soigner", a-t-elle ajouté.

Quelque 10.000 touristes visitent chaque année l'île formée d'un volcan, qui entre en éruption régulièrement depuis un demi-siècle, la dernière fois en 2016.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !