05/08/2019 21:45
>>La Turquie prête à frapper de nouvelles cibles en dehors de ses frontières
>>La Turquie déclare prendre les "mesures nécessaires" le long de sa frontière avec la Syrie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé dimanche 4 août que les forces armées turques allaient pénétrer à l'Est de l'Euphrate en Syrie. "Nous sommes déjà entrés dans Afrin, Jarablous et Al-Bab. Nous allons maintenant pénétrer dans l'Est de l'Euphrate", a déclaré M. Erdogan au cours d'un événement organisé dans la ville de Bursa, dans le Nord-Ouest du pays. La Turquie a déjà partagé cette information avec les États-Unis et la Russie, a précisé le dirigeant turc. "Tant que les tirs de harcèlement se poursuivront, nous ne pourrons rester inactifs", a dit M. Erdogan, ajoutant que la Turquie était "à court de patience". L'armée turque et les rebelles syriens qui lui sont alliés ont pris Al-Bab, Jarablous et Afrin à l'État islamique (EI) et aux milices kurdes de Syrie au cours de deux opérations militaires distinctes. Une délégation militaire américaine doit arriver dimanche 4 août dans la capitale turque pour une nouvelle série de pourparlers, les négociations passées n'ayant pas permis d'aboutir à un accord sur la création conjointe d'une zone de sécurité dans le Nord de la Syrie - une région contrôlée par les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde considérée par la Turquie comme un groupe terroriste.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !