29/09/2018 21:43

>>Colombie: le Parc national de Chiribiquete au patrimoine de l'UNESCO
>>La plupart des espèces d'oiseaux sont apparues après l'extinction des dinosaures

Une nouvelle espèce de colibri a été découverte en Équateur, qui compte plus de 40% des espèces de ce petit oiseau présent uniquement sur le continent américain. L'animal, qui mesure à peine 11 centimètres, présente au niveau de la gorge un plumage d'un bleu intense, une poitrine blanche marquée de deux bandes noires et une tête vert émeraude. C'est la première fois que cette variété de colibri est "montrée au monde", a expliqué Francisco Sornoza, ornithologue à l'Institut national de la biodiversité (Inabio) et membre de l'équipe internationale qui a fait la découverte. Cette espèce, baptisée "Oreotrochilus cyanolaemus", a été mise au jour après un an de recherche. La découverte a été rendue publique jeudi 27 septembre dans la revue spécialisée The Auk. Cela fait trente ans que l'Équateur, petit pays à la riche biodiversité, n'avait pas enregistré de nouvelle découverte de colibri, a rappelé Francisco Sornoza. Même si les oiseaux sont des animaux très étudiés, découvrir une nouvelle espèce est "extraordinaire parce que c'est quelque chose de rare", se rejouit Elisa Bonaccorso, ornithologue vénézuélienne et membre de l'équipe. L'oiseau vit entre 3.000 et 3.700 mètres d'altitude. Son habitat est un  plateau situé entre les provinces de Loja et El Oro, à la frontière avec le Pérou, près du Pacifique. Avec 1.641 espèces d'oiseaux recensées, l'Équateur abrite un sixième des espèces du monde, selon des données officielles. 132 sont des colibris, représentant plus de 40% des 300 variétés recensées sur le continent américain.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.